Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Que cela ne nous joue pas encore un tour »

Ecrit par Martial HESPEL

Cadre historique de la Cagnes-sur-Mer et son arrivée en 2007 Marina Hilaire évoque un début de saison qui s’arrête – temporairement – déjà. Le premier succès en Nationale 3 devra attendre pour trouver un écho d’ici quelques semaines. L’aillière gauche de 26 ans oscille entre espoir et patience.

Marina, pour son retour à la compétition, Cagnes-sur-Mer n’a laissé aucune chance à Carros en menant rapidement 2-10 pour s’imposer sur le même écart 22-30. Ton bilan ?

C’est le but de tout match. Il est toujours plus confortable de prendre une belle avance dès l’entame de la première mi-temps ! Nous avons essayé de donner tout ce qu’on pouvait dès le début pour ne pas prendre de risque, tous les matchs sont importants cette année. Nous ne sommes en plus pas satisfaites de notre prestation globale qui a été trop brouillonne, nous sommes encore en phase de construction toute ensemble.  

Claudio n’a pu aligner que dix joueuses dont deux gardiennes…

C’est un début d’année compliqué. Nous avons plusieurs blessées et des filles qui doivent revenir assez rapidement comme Marine Faure après sa grossesse. Nous attendons avec impatience de voir le groupe au complet. D’ici peu nous nous retrouverons.  

Une nouvelle mesure de restriction des gymnases est tombé ce lundi, mais rejouer a dû faire du bien aux têtes ?

C’est un réel plaisir pour nous de pouvoir rejouer effectivement ! De retrouver les sensations de match ça m’avait manqué ! Ce fût un soulagement de pouvoir reprendre les matchs, les entraînements et un rythme ! Cela nous permet de retrouver une condition physique, de reconstruire une équipe mais surtout que chacune de nous puisse vraiment s’amuser. Malheureusement, nous sommes de retour dans l’incertitude, en espérant que cela ne soit pas aussi long qu’au printemps dernier.

Comment s’est passée la préparation ?

Comme tout le monde j’imagine, nous nous sommes adaptés à la situation actuelle ! Pendant le confinement et juste après nous avons essayé de faire du sport chacune de notre côté pour se maintenir un minimum en forme. Nous avons ensuite repris une préparation physique en août pour reprendre la salle début septembre. Nous étions contentes de se retrouver, malgré les masques et gestes barrières ! On a la chance de n’avoir eu aucun cas dans notre équipe donc nous n’avons eu aucun problème à ce sujet, on a pu faire quelques matchs amicaux et nous n’avons raté aucun entraînement depuis la reprise.  

Comment arriver à être focus à 100% sur le match du week-end quand on sait qu’à tout moment un match peut être reporté comme cela va être le cas ?

Nous sommes toujours focus à 100% quand on commence un match ! On ne pense pas au reste, sinon on arrêterait tous de vivre. On joue tant qu’on le peut et si un match est reporté ou autre nous nous adapterons comme tout le monde le fait aujourd’hui. Avec les « si » on refait le monde.

Le prochain match aurait dû se tenir samedi aux Eucalyptus face à la réserve du BTP. Cela aurait été bon révélateur ?

En ce début de saison ? Je ne pense pas. Mais du coup, il se jouera plus tard. Ce sera peut-être différent. Mais, comme je l’ai déjà dit, tous les matchs sont importants ! Nice n’est pas une équipe qui me fais plus peur qu’une autre, je parle évidemment en mon nom. Si on veut réussir notre objectif il faudra préparer tous les matchs, sans exception, de la meilleure des façon et tout donner à chaque fois sur le terrain. 

L’objectif est clairement la montée en Nationale 2 ?

On s’adapte. Comme tout le monde. Mais ce contexte nous a été défavorable la saison dernière. On avait débuté une belle remontée au début de la phase retour sans pouvoir la concrétiser jusqu’au bout. Du coup on espère qu’il ne nous jouera pas des tours une nouvelle fois cette année. Nous allons essayer de se donner les moyens de remonter en Nationale 2 ! Suite au prochain épisode… Mais quand ?



Voir plus d'articles de la même catégorie