Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Prouver que nous avons du caractère »

Ecrit par Martial HESPEL

Neuvième de Nationale 3 après sept journées, Antibes n’est pas au rendez-vous de son objectif initiale. Une situation qui ne panique en aucun cas le coach Benjamin Paviani alors que se présente une fin d’année cruciale entre derbies et matchs pour le maintien.

Benjamin, si l’équipe une des Sharks évolue en Pro B, tu es toi à la tête de sa réserve en Nationale 3. Comment est-elle composée ?

Le groupe correspond à une équipe espoirs, le joueur le plus vieux étant âgé de 23 ans. C’était une volonté du staff sportif et du club de conserver cette identité « espoirs » en gardant un effectif jeune et des joueurs issus du centre de formation. L’équipe est composée de U18, de jeunes espoirs qui s’entraînent et jouent aussi avec les pros et de joueurs U23 ans formés au club. Les eux recrues sont Quentin Losson et Tom Boudinelle tous les deux passés par le centre formation.

Décris nous la préparation estivale…

Elle a été courte, nous reprenons tard vu que les joueurs sont logés au CREPS ou en appartement que nous n’avons qu’à partir de fin août. Nous avons pu compenser cela en s’entraînant deux fois quotidiennement pratiquement tous les jours. En amical nous avons fait une belle performance en battant la Nationale 2 du Cannet-Rocheville mais nous avons perdu les trois matchs suivant face à des équipes N3M ou de PNM. L’objectif principal est de continuer à former les jeunes pour qu’ils puissent plus tard accéder au plus haut niveau de compétition possible suivant leurs capacités. L’ambition de l’équipe était en début de saison d’accrocher le top 3.

En gagnant de justesse contre Montélimar le week-end dernier, l’équipe a respiré mais on est loin de podium…

Les résultats sont mitigés en ce début de saison, on découvre un championnat et une manière de jouer qui est nouvelle pour nous et très loin de ce que l’on a pu connaitre en U18 ou Espoirs Pro A. Il n’y pas de rencontre facile car tous les matchs comptent et on a encore du mal avec ça. Malgré tout on arrive à battre Monaco et accrocher sérieusement des équipes comme Saint-Chamond et Tain Tournon qui sont bien armées pour jouer le podium. Reste maintenant à s’investir encore un peu plus dans le projet, mûrir dans la manière de jouer et finir les matchs. C’est formateur pour les jeunes.

Tu viens d’être éliminé ce lundi en 8es de finale de la Coupe Côté d’Azur. Contrairement à beaucoup de tes homologues de Nationale 3, tu as choisi de la disputer. Pourquoi ?

Il y avait un enjeu intéressant à la clé. Nous avons perdu lundi contre le HTV qui a des ambitions pour le haut de tableau en Nationale 2 et qui nous a clairement dominé dans tous les secteurs du jeu surtout avec la moitié de mon effectif en moins. Mais c’était une bonne expérience pour les jeunes de se frotter à des joueurs qui ont pratiquement tous eu une carrière professionnelle ou semi-pro. Le fait de ne pas jouer avec mon équipe type a permis à certains joueurs qui s’entraînent avec nous de pouvoir jouer un match et participer à la saison.

Une fin d’année charnière arrives avec trois derbies maralpins à jouer et une opposition importante contre Roche Basket, comment vont tes garçons à l’approche de ce tournant ?

Psychologiquement ils ne sont pas abattus du tout, il faut juste les accompagner pour qu’ils restent lucides dans les moments chauds et parfois certains contextes particuliers à l’extérieur… On reste confiant et sûr du basket qu’on peut et qu’on doit développer pour maintenant se maintenir le plus vite possible. Les trois derbies à venir et le match à Roche-la-Molière sont de beaux challenges à relever pour nous afin de se mettre dans les bons rails avant Noël et prouver que nous avons du caractère.



Voir plus d'articles de la même catégorie