Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Progresser sur tous les fronts »

Ecrit par Martial HESPEL

Alexandre, on imagine une grosse déception car on sent qu’il y avait vraiment la place pour battre Bordeaux et passer en demi-finale ?

En effet nous sommes très déçus car cette rencontre aller-retour se joue à très peu de choses. C’est un peu à l’image de notre saison où beaucoup de matchs se sont terminés avec un but d’écart ou un poteau en fin de match. Une grande partie de ce revers s’est payée à l’aller. Nous avions tout pour gagner avec un magnifique public. Les huit secondes qu’il nous manque pour gagner le match retour à Bordeaux sont anecdotiques. Sur les deux rencontres on ne parvient pas à tuer le match. A l’aller on est mené 2-0, on revient à 2-2, puis de 4-2 on revient à 4-4, mais sans jamais passer devant. Au retour, on mène mais on n’arrive à les couler pour se mettre à l’abri. On savait que les deux équipes étaient très proches. Malgré tout c’était très plaisant.

 

Finaliste la saison passée de D1, cette année Nice sort dès les quarts de finale. Est-ce un pas en arrière pour le club ?

Sportivement nous sommes déçus. Ce n’est pas la saison qu’on attendait car on ne remplit pas les objectifs. Nous voulions terminer dans le top 4 de la phase régulière et atteindre au minimum les demi-finales. Ce n’est pas le cas. C’est une saison différente que 2011-2012. Maintenant nous sommes attendus car que l’an passé nous étions la surprise. Le niveau de D1 augmente : le classement est très serré. On termine 6e de la phase régulière et avec une victoire de plus nous étions 3e voir 2e. Donc oui nous avons des regrets mais vu le contexte du championnat, nous ne sommes pas loin des espérances.

 

Un point positif c’est le public, jamais Nice n’a joué à domicile devant moins de 800 personnes cette saison…

C’est extraordinaire. Même lorsque nous étions neuvièmes, donc hors des play-offs, les supporters ne nous ont jamais lâchés. Sportivement l’équipe de D1 est en dessous des prévisions. Mais pour ce qui est du public, des partenaires ou encore des licenciés, c’est une très belle année.

 

Le programme avant la reprise du championnat début septembre ?

Nous allons voir tous les joueurs cette semaine un par un pour faire le point sur l’effectif version 2013-2014. Et puis nous allons nous atteler sur tous les domaines pour construire une équipe plus compétitive. Pour monter en Ligue Magnus, il faut évoluer sur tous les plans. A nous de travailler. Nous sommes sur une bonne dynamique et les résultats en demi-teinte de cette saison ne doivent pas nous freiner. Nous sommes sur la bonne voie.



Voir plus d'articles de la même catégorie