Par Sudeast Info
Handball : Hannard quitte son poste
Julien Hannard quitte son poste de l'équipe première du VSJBHB en Pré-Nationale, qui sort d'une belle saison en championnat et en coupe.
Handball : Lesage, les raisons d’un succès
Promue la saison prochaine en N3F, la réserve de Cagnes-sur-Mer s'est appuyée sur un collectif uni et soudé pour remplir l'objectif de Léo Lesage.
Volley : Continuité à Cannes en N3M
Guillaume Vadon sera toujours à la rentrée l'entraîneur de la N3M de Cannes. Septième le groupe maralpin sera toujours compétitif à la rentrée dans un long championnat.
Basket : En PNF, le Cavigal aura de l’ambition
Après avoir manqué de peu la Poule Haute de PNF, le Cavigal Nice a très bien fini sa saison et se voudra plus ambitieux la saison prochaine avec son entraîneur.
Basket : Alba succède à Longin
Sur le départ du banc de l'équipe une du BC Baous, Eric Longin laisse sa place à Christophe Alba, une nouvelle aventure pour celui qui jouera avec la réserve en PRM.
Handball : Carros retrouve la N3F
Relégué il y a un an en PNF, le Carros Handball Club retrouvera la saison prochaine en N3F au terme d'une saison très particulière.
Basket : Double casquette pour Gimeno
Toujours sur le banc de la R2M du NBAO la saison prochaine, Olivier Gimeno va s'installer sur un autre banc du club niçois à la rentrée.
Handball : Antibes retrouve la N2F
De retour à sa place ? Sans doute. Antibes remonte en Nationale 2 au terme d'une saison bien menée en N3F. Place désormais au recrutement. Il reste deux journées à disputer.
Basket : Longin tire sa révérence
Eric Longin quitte son banc du BC Baous, après une année difficile qui a conduit à la relégation en Régionale 2, il tourne la page.
Handball : Charloton rempile et compile
Toujours sur le banc de la N3M de Grasse la saison prochaine, Jean-Michel Charloton ne va pas chômer en terme de recrutement. Il en est dans l'obligation.

Piault, apaisé, tourne la page

Ecrit par Martial HESPEL

Pour des raisons strictement professionnelles, Matthias Piault, champion de France de N3M avec le CCAB, ne jouera pas en Nationale 2. Il rejoint la PNM de Monaco. L’ailier de 194 cm s’explique dans nos colonnes.

Matthias, tu apparais aujourd’hui dans www.magsport06.fr car il était important pour toi de prendre la parole. Tout nouveau champion de France de Nationale 3 avec le Cannet-Rocheville, tu quittes le club et ton coach nous a signalé que cela était uniquement la répercussion des contraintes impossibles à unir entre ce que demande la niveau Nationale 2 et ta vie professionnelle. Est-ce exact ?

Oui. Mon souhait à la base était bien évidemment de rester. Mais le fait est que je travaille dans un hôtel de luxe monégasque, mon emploi du temps est très contraignant et peu en adéquation avec les exigences de la Nationale 2 qui est devenu un championnat semi-professionnel. Nous avions au départ envisagé avec les dirigeants que je reste en tant que joker et que je sois présent lorsque j’en avais la possibilité mais c’eut été compliqué à gérer pour eux et pour moi et également difficile à assimiler pour mes coéquipiers. C’était donc une décision inévitable…

Tu pars sur un formidable titre et, que chacun comprenne, même si ta vie professionnelle est importante, cela doit être aussi un crève-cœur d’arrêter ?

Oui c’est sûr. J’ai passé sept belles années au Cannet-Rocheville, ce qui est tout de même considérable. Cette dernière année étant la plus aboutie, avec un super groupe. Ce club est devenu à mes yeux beaucoup plus qu’un simple club et bien que nous ayons connu ensemble des hauts et des bas, il y a toujours eu du respect et de la loyauté dans notre collaboration, c’est ce qui me tient beaucoup à cœur. 

Malgré tout, arrêter ainsi sur un titre de champion de France, doit être plus simple que sur une déception ?

En effet j’ai le sentiment de partir en ayant rempli ma mission qui était de faire remonter le club après l’échec de la première montée en Nationale 2 il y a trois ans. Et je ne m’inquiète pas, le club est entre de bonnes mains.

A qui vont tes pensées aujourd’hui envers le CCAB ?

Tout d’abord à mon ami de longue date David Morabito (meneur ; ndlr) à qui je laisse le navire aujourd’hui et sans qui je n’aurais pas eu cette opportunité de rejoindre le CCAB et ainsi écourter ma carrière à plus haut niveau dans le basket afin de développer ma vie professionnelle, ce qui fut sans doute la meilleure chose qui pouvait m’arriver. Ensuite je tiens à saluer mes deux coachs, Daniel Paquet et « l’électron libre » Pierre De Marchi (sourire) et leur souhaiter tous mes vœux de réussite dans leurs nouveaux challenges. Et enfin je souhaite remercier du fond du cœur les bénévoles qui permettent à ce club d’exister et qui nous supportent de manière inconditionnelle. Pour ne citer qu’eux : Yves, Sergio, Cecile, Adeline, Doudou et j’en passe… Merci pour tout, vraiment !

Un nouveau challenge t’attend donc à Monaco avec le coach Ali Bouziane. Cette équipe rejouera en PNM avec un nouvel objectif de monter en Nationale 3…

Tout à fait et je remercie d’ailleurs Ali et le club de Monaco de m’accueillir. Je dois reconnaitre que cette équipe est surdimensionnée pour la division, c’est selon moi une équipe taillée pour le haut de tableau Nationale 3. Il n’y a donc pas de doute sur l’objectif final, en espérant que la mayonnaise prenne comme on dit. 

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Et bien si possible la même réussite avec Monaco qu’avec Le Cannet. Et puis, il y a une petite idée qui me trotte derrière la tête depuis pas mal de temps, pourquoi pas un jour raccrocher les baskets en faisant monter le Cannet-Rocheville en Nationale 1 ! Après tout, qui sait… (sourire).

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie