Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Pas là par hasard »

Ecrit par Martial HESPEL

Deuxième du championnat après sept journées en Fédérale 3, le Stade Niçois est pleinement encré dans son objectif de monter. Mais les physiques souffrent. Il faudra lutter et compter sur tout le monde.

Après une longue trêve automnale, le Stade Niçois a repris sa marche en avant dimanche dernier en s’imposant à Six-Fours (17-31). « Nous avons mis beaucoup de rythme dans le jeu en deuxième mi-temps. Mes garçons ont asphyxié Six-Fours, surtout après la pause. Le préparation physique de cet été porte ses fruits. Nous sommes en formes et ça a fait la différence sur ce match là », confie le manager général du club, Grégory Baldacchino. Nice, après sept journées, est deuxième de la Poule 10 de Fédérale 3, à deux points d’Aubagne. Il reste deux matchs aux Niçois pour terminer la phase des matchs allés du championnat. Pour Baldacchino, l’objectif à court terme est, grâce à ces deux matchs, de reprendre la première place à Aubagne pour virer en tête en janvier. Pour y parvenir, il faudra puiser dans les réserves. Plusieurs joueurs sont indisponibles pour de nombreuses semaines et ne reviendront pas avant 2014 : Guillaume Cazanave, Morgan Martinez, Jean-Christophe Soler, Jonathan Herjean et Dean Moxhan.

Baldacchino retrouve le Gapeau

A plus long terme, Nice voudra conserver cette première place pour mettre toutes les chances de son côté. Le premier de la Poule 10 va rencontrer en play-offs le quatrième de la Poule 9. « Je ne me suis pas encore attardé sur les forces de nos potentiels adversaires en play-offs. Je me concentre sur mon équipe, on prend match par match. » Justement, le prochain round, dimanche, sera contre la lanterne rouge, le RC de la Vallée du Gapeau, seule des dix équipes du championnat à ne pas avoir gagné cette saison. « Je connais bien cet adversaire pour y avoir joué. Même si nous avons de meilleures individualités, c’est une équipe qui donne toujours le maximum. C’est un club de guerriers qui ne lâchent jamais. Si nous y allons sans combat ni investissement, nos adversaires vont nous poser des problèmes. Il faudra être concentrés, respecter l’équipe d’un face, s’affirmer et confirmer. Nous ne sommes pas là par hasard », prévient Baldacchino. Avant de penser à un éventuel faux pas d’Aubagne à Martigues (3e), Nice ambitionne la victoire et le bonus offensif. Le reste sera accueilli à bras ouverts.



Voir plus d'articles de la même catégorie