Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Parmentier veut se relancer

Ecrit par Martial HESPEL

Il sera l’une des recrues principales de la Nationale 3 Masculine du Stade Laurentin à la rentrée. Adrien Parmentier fait son retour à Pagnol et se veut ambitieux. A la relance !

Adrien Parmentier, 23 ans le 1er juillet prochain, arrive dans un club qu’il connaît bien pour y avoir fait ses débuts. Un retour aux sources après une décennie passée chez les voisins de Cagnes-sur-Mer. Lors de leur unique opposition cette année en championnat Nationale 3, le VBSL s’était imposé en quatre manches dans sa salle. Les deux formations auraient dû se retrouver à Jules Verne le 15 mars pour une revanche qui n’a jamais eu lieu.

« Il est simple pour moi de revenir au VBSL pour y avoir grandi. Rien ne m’est inconnu et j’ai déjà pu évoluer avec plusieurs de mes futurs équipiers et être opposé à d’autres également. Je n’ai aucun a priori sur le groupe. » Le joueur de 185 cm confie avoir passé un bon confinement. Une situation inédite où il a fallu s’adapter mais durant laquelle il a entamé, avec les moyens du bord, une préparation très sérieuse pour la saison prochaine. 

« Sur un plan sportif, avec la saison qui a vite été arrêtée, il fallait tourner la page et rapidement. C’était une situation délicate à traverser mais personnellement elle m’a permis de remettre mes objectifs personnels à jour. Il est évident que pour un compétiteur ce n’est pas facile à vivre mais il faut aussi savoir en dégager le positif. »

De sa nouvelle aventure, il attend beaucoup. Il aspire à se relancer et revivre une dynamique collective. « Ma dernière saison fut particulièrement difficile. Nous prenions les matchs un par un. L’objectif était de se maintenir et la décision de la FFVB de geler les descentes nous a sauvés car nous étions avant-derniers au moment de l’arrêt de la saison. Et, honnêtement, je pense que nous aurions eu du mal à nous en sortir. Nous étions dos au mur : une situation très désagréable. Malgré un investissement constant des joueurs et une bonne volonté, il y a des impondérables qu’on ne contrôle pas toujours. » 

Malgré des dernières semaines difficiles, Adrien Parmentier retient énormément de positif de son long passage à Jules Verne. « J’y ai appris tellement grâce aux entraîneurs de qualité que j’ai pu croiser à l’instar de Caroline Tillie. Mais je choisis de rejoindre le projet de Saint-Laurent-du-Var sur les conseils de Thomas Linhares : une équipe jeune, dynamique et efficace comme on l’a vu à plusieurs reprises. »

Et cette saison sera toute particulière pour celui qui peut tout aussi bien évoluer au poste de central que de réceptionneur-attaquant. Il va en effet retrouver son petit frère, Bastien, qui portait les couleurs de la réserve laurentine cette année et se retrouve promu en équipe fanion. « Sur un terrain comme dans la vie, nous sommes très complémentaires et déterminés, c’est presque une relation fusionnelle ! J’en attends beaucoup. Il va accéder à un niveau qu’il n’a pas ou peu connu et de l’avoir à mes côtés ne pourra que faciliter les choses. J’attends qu’il trouve sa place et qu’il s’affirme comme le bon joueur qu’il est. » 

La fratrie Parmentier va enflammer le parquet – et les gradins – de Pagnol !

(Crédit photo : Michael Toffolo)



Voir plus d'articles de la même catégorie