Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« On ne se focalise pas sur une place »

Ecrit par Martial HESPEL

Le VLHB a dominé Ajaccio puis Corte pour reprendre la compétition en N3M après sept semaines de trêve. Le coach Philippe Maurelli, très confiant, est ravi de la tournure des événements.

Philippe, après sept semaines de trêve, tu viens de revenir dans la course aux barrages pour monter en Nationale 2 en prenant six points en deux matchs. Les progrès de 2015 sont une réalité ?

Effectivement c’était l’interrogation avant cette confrontation contre un prétendant (Corte ; ndlr) aux quatre premières places. Suite à cette prestation (Victoire 29-22 ; ndlr) on a envie de se dire que les progrès étaient là. Défensivement on a effectué une prestation sérieuse contre une équipe aguerrie donc nous pouvons dire que le projet défensif mis en place en début de saison continue de nous satisfaire et apporte une stabilité à l’équipe. Les progrès nous les attendions plus dans le secteur offensif car nous avions assez de mal en fin d’année 2015 à passer la barre des 25 buts.

D’ailleurs, à ce sujet, Corte n’avait jamais encaissé autant de but. C’est donc que ton groupe a donné satisfaction ?

Pendant cette trêve l’accent a clairement été mis sur le secteur offensif en essayant de nouvelles formules. Avec Sylvain (Frésu ; ndlr) on a rééquilibré le projet de jeu en responsabilisant certains joueurs à de nouveaux postes. On va dire que pour le moment tout le monde se prend au jeu et essaye d’apporter un plus collectivement.

Julien Lasserre est l’un de tes leaders, avec ses 12 buts contre Corte il devient le meilleur buteur du championnat avec 75 buts. Tout le monde n’a pas un garçon de cette qualité dans un groupe. Est-il justement LE joueur qui peut faire une grosse différence en fin de saison si une fenêtre s’ouvre vers la Nationale 2 ?

Julien est un très bon joueur mais lui le premier ne veut pas se dissocier du reste du groupe car l’esprit collectif est de mise dans cette équipe. Après c’est sûr que l’équipe a besoin de certains joueurs capables de faire la différence dans les instants cruciaux et il en fait partie certes mais n’oublions pas aussi ceux qui lui permettent de pouvoir scorer autant de fois dans le match en effectuant des taches plus ingrates que celle de marquer.

A mi-saison, voici Villeneuve-Loubet cinquième, à sept points du leader le BTP Nice et à quatre points du virtuel barragiste Antibes. Après une année 2015 moyenne au niveau comptable, l’appétit va venir en mangeant les points ?

On veut figurer dans le haut du tableau en fin de championnat mais on ne se focalise pas sur une place proprement dite. Je pense que le plus important c’est que l’effectif progresse et que la dynamique de groupe reste la plus favorable possible à la réussite.

Tu coaches cette équipe avec le soutien et les analyses rapprochées de Sylvain Frésu. Justement, à la moitié de la saison, ce groupe vous ressemble-t-il ?

Complètement. Ce groupe nous ressemble et nous ressemblons au groupe. L’humilité avant tout, l’esprit d’équipe, défendre et porter fièrement les valeurs du club reconstruit l’année dernière et travailler… C’est un groupe jeune qui ne demande qu’à travailler et progresser et qui est porté par des cadres qui s’investissent avec exemplarité alors autant dire que nous ne pouvons qu’être satisfait et fier d’entraîner un tel groupe.

Samedi premier match retour à domicile contre le surprenant promu, Draguignan, chez qui vous aviez solidement gagné 17-25 à l’aller. Une belle occasion de continuer à avancer vers le podium ?

On avait bien démarré contre eux en début de championnat. On avait livré une prestation solide à l’extérieur qui nous avait lancé dans la saison. Maintenant leur collectif a évolué et ils ont récupéré des joueurs majeurs que je connais bien. Ce sera une équipe qu’il faudra encore plus respecter que Corte et effectivement valider la victoire de ce week-end. Prenons les matchs un par un avant de se projeter sur la fin de saison…

Bâtiment Nice, Antibes et Villeneuve-Loubet vont t-ils terminer tous les trois sur le podium du championnat ? Ordre à définir…

Je ne sais pas. Cest trop tôt pour donner des pronostics de fin de saison. Personne ne peut dire à l’heure d’aujourd’hui quelle sera l’équipe récompensée en fin de championnat par une montée directe. Les prétendants sont là et bien là donc ne nous projetons pas trop vite et restons en progrès constant…

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie