Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« On commence à en parler »

Ecrit par Martial HESPEL

Le BTP Nice a six orteils en Nationale 2 ! A cinq journées de la fin de saison, l’équipe de Xavier Vouillot possède cinq points d’avance sur son dauphin. Le point complet.

Le week-end dernier, les Niçois du Bâtiment Nice se sont imposés, comme toujours dans un match très serré, 22-21 face à son voisin, Villeneuve-Loubet. Dans le même temps, La Seyne a concédé le match nul contre Draguignan. Conséquence, Nice retrouve un matelas confortable de cinq points alors que la fin de saison approche.

Mais face à Villeneuve-Loubet il a fallu lutter jusqu’au bout, surtout que dès la dixième minute de jeu, alors que le score est de parité, le Niçois Nicolas Rochette va prendre un carton rouge. « On ne débute pas très bien puisque qu’on se retrouve mené 6-9 à la 21e. Le carton rouge de Nico nous a mis un petit coup sur la tête car nous n’avons pas beaucoup de solutions au poste d’arrière droit. Mais les joueurs se sont très bien adaptés et sont passés à tour de rôle sur ce poste très difficile pour un droitier », raconte à www.magsport06.fr l’entraîneur du BTP Xavier Vouillot. Et c’est justement en étant mené de trois buts, moment où il devenait urgent de réagir, que le Bâtiment a pris le taureau par les cornes. « C’est à partir de la vingtième qu’on a retrouvé cet esprit d’équipe et cette solidarité qu’on avait perdu à Sanary (Défaite 29-25 chez le dernier le 25 mars ; ndlr). Mentalement l’équipe s’est retrouvée. La défense a été solide et au fur et à mesure du match a réussi à lire le bon jeu programmé de Villeneuve. »

Les cinq points doivent désormais suffire. Pour faire simple, lors des cinq dernières journées il faudrait un sans faute de La Seyne et que Nice perdre trois fois, tout en sachant que lors de l’avant-dernière journée, Nice va recevoir son plus sérieux rival. « Il est évident que notre objectif est de rester à cette première place, mais notre très mauvais match à Sanary nous rappelle que si l’on n’est pas à 100% nous sommes en danger. Donc on a décidé de se reconcentrer sur le match suivant et de ne pas voir plus loin. » Et maintenant que Nice n’a jamais été aussi proche de la montée en Nationale 2, il est temps de s’y pencher pour ne pas perdre de temps. « On commence à en parler avec mon Président (Frédéric Meynard ; ndlr). Mais tant que nous ne sommes pas fixés sur le niveau où l’on va jouer cela reste des hypothèses. »

Et pour, presque, amarrer le navire à bon port, les Niçois doivent encore ressortir vainqueur de leur déplacement du week-end à Corte. Chose compliquée me direz-vous ? Peut-être pas autant. En effet et cela est rare pour être souligné, les Corses ont déjà perdu cinq fois dans leur salle cette année. Et même si leurs résultats ne sont pas au niveau de ceux de la saison passée, Vouillot n’en reste pas moins prudent. « Ils ne sont pas moins forts que l’an dernier, ils ont beaucoup de bons joueurs. Leurs résultats à domicile me surprennent, car ils sont capables de belles performances à l’extérieur. On a toujours beaucoup de mal là-bas. Ça sera un match engagé où celui qui gérera le mieux la pression inhérente à ses objectifs – maintien pour Corte, montée pour nous – prendra l’ascendant sur l’autre. » Coup d’envoi ce samedi à 15h00. De l’autre côté, La Seyne devra se dépêtrer d’une opposition aux objectifs similaires à Gap.

(Crédit photo : Florence Brodin)



Voir plus d'articles de la même catégorie