Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« On aimerait rester chez nous »

Ecrit par Martial HESPEL

Avec quatre déplacements lors des six premières journées, les Aigles de Nice voyagent beaucoup. Le capitaine Aurélien Macon attend avec impatience l’enchaînement des matchs à Jean-Bouin.

Aurélien, samedi, Nice est allé gagner chez la lanterne rouge Cholet. La victoire était impérative ?
C’était important de s’imposer après la défaite concédé à domicile contre Bordeaux. On sortait de deux grosses semaines d’entraînements et c’est long sans compétition. Nous ce qu’on aime c’est jouer ! Alors on avait vraiment envie de faire quelque chose là-bas. Nous n’étions pas au top au classement, alors, face au dernier, nous n’avions pas le droit à l’erreur. 

Les Aigles ont dominé leur sujet ?
Nous étions au dessus. Certes avec un ou deux passages, pas vraiment à vide, mais où nous avons été un peu moins présents, sans prendre forcément l’eau. Rien d’alarmant. Grâce à une belle solidarité et un très bon match de notre gardien, nous avons plié le match. Gagner 4-1, contre cette équipe de Cholet, c’est le minimum. Avec les joueurs que nous avons, nous devons faire mieux à l’avenir. 

« Battre Briançon, un bel exploit »

Dans quinze jours, il faudra encore se déplacer à l’occasion de la sixième journée…
Courbevoie, c’est une petite patinoire. Ce n’est jamais simple. Elle n’est pas très accueillante. Mais on joue toujours pour gagner. 

Avant cela, le mardi 21 octobre, vous allez recevoir Briançon pour les 16es de finale de la coupe de France. Impatient ?
C’est très sympa de jouer, à la maison, contre Briançon, qui fait parti du top 3 de Ligue Magnus et que joue la Ligue des Champions. C’est super solide. Nous n’avons rien à prouver face à eux. Nous allons jouer ce match, en milieu de semaine, sans pression. Si on passe, c’est un bel exploit. Mais quelque soit le résultat, ce sera très enrichissant. 

Courbevoie sera le quatrième déplacement en championnat en six journées. N’est-ce pas usant de parcourir la France en si peu de temps ?
C’est vrai qu’on aimerait rester chez nous. Pour les nouveaux, c’est difficile, ils n’ont pas encore le sentiment de jouer à domicile. Les repères sont long à prendre. Nous les avons très bien accueillis, mais dans le jeu, ce n’est pas simple de s’intégrer en jouant tout le temps à l’extérieur. Là, nous allons recevoir Briançon, puis repartir à Croubevoie avant enfin de débuter plusieurs matchs à la maison à partir de novembre.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie