Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Objectif Pré-Nationale pour le NVB

Ecrit par Martial HESPEL

Grâce à son gros début de saison, la Régionale Féminine du Nice VB répond avec brio aux ambitions de son entraîneur, Malik Wattrelot : monter en PNF. La jeunesse en gage de réussite.

Une seule défaite après neuf journées. Les filles de Nice assurent le spectacle. Son unique contre-performance a été concédée à Mandelieu, lors de la deuxième journée. « L’objectif a toujours été clair dès que j’ai pris la Régionale Féminine de Nice en main : le groupe joue la montée en Pré-National », ne se défile pas l’entraîneur auprès de www.magsport06.fr. 

Pour y parvenir, Wattrelot compte bien entendu sur des filles d’expérience comme Laetitia Bonnans (31 ans), Elodie Merengone-Viazzi (28 ans) ou encore Margherita Turconi (29 ans). Mais aussi, à l’autre extrème, une jeunesse qui monte en puissance. Vanessa Espin (16 ans), Lola Mansuy (17 ans), Valentine Pesce (15 ans), Cécilia Coll (18 ans). Que dire de Mahé Mauriat, 14 ans, qui bénéficie d’un triple surclassement pour jouer à ce niveau. « L’équipe a la chance de compter sur les nouvelles générations formées au club qui font leurs débuts en senior. Sans oublier la motivation exemplaire d’un groupe uni qui cherche avant tout à progresser. Le début de championnat a été compliqué dû au peu de temps qu’on a eu pour instaurer une organisation tactique et à l’absence de quelques joueuses : défense comme attaque. » En effet, après sa défaite à Mandelieu 3 sets à 1, Nice va gagner contre Mouans-Sartoux et Vidauban avec difficultés, 3 sets à 2. 

« Chercher les trois points »

« Dans ce championnat on peut voir un haut de tableau à cinq équipes qui se tiennent en trois points : toutes ont la montée comme objectif. » D’ailleurs, sur ses deux prochains matchs, Nice va en savoir plus sur ses capacités à monter et poursuivre sur sa série d’invincibilité. Ce samedi à 20h00, réception de Draguignan, quatrième, qui compte deux points de retard sur Nice et trois sur le leader Fayence. « Ce sera décisif pour le classement de la fin de la phase aller et sur le sort du reste de l’année. Le premier match à enjeux dans notre belle salle Palmeira. On espère y voir un bon nombre de supporters. L’équipe est prête à ne pas les décevoir en allant chercher les trois points. » 

Et puis, pour la reprise le 17 janvier, Nice ira à Fayence, en autre match capital. En plus de la confiance engrangée grâce aux victoires, Wattrelot croit plus que tout en les qualités de ses filles. « On bosse beaucoup la qualité de service et de réception, ce qui est devenu notre moteur de jeu. Il y a aussi le rythme de jeu mais, dans ce domaine, les résultats de notre travail sont en dents de scie. On a un groupe de treize filles très unies et qui ont toutes un rôle à jouer : pouvoir compter sur tout le groupe à tout moment ça n’a pas de prix. » Chaque fille qui passe à l’infirmerie ne manque aucun match en tribune. Une source de motivation supplémentaire pour celles qui sont sur le terrain. 



Voir plus d'articles de la même catégorie