Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Objectif à la baisse à Mougins

Ecrit par Martial HESPEL

Après avoir voulu, un temps, tenter la montée en Pré-Nationale, la réserve féminine de Mougins, entraînée par Virginie Masson, n’est pas du tout dans les temps. Un effectif instable et des adversaires d’un gros niveau, ne permettent pas d’y croire.

Reléguée de PNF, la réserve de Mougins comptait bien remonter tout de suite. A sa tête, Virginie Masson de retour au club, souhaitait perdre le moins de temps possible pour reconstruire un projet de formation. Mais tout ne se passe pas comme prévu et le dernier très lourd revers concédé à domicile contre Grasse (8-25 14-25 17-25) en est la preuve. Non seulement Masson ne peut pas compter, loin de là, sur un effectif au top de sa forme, mais un trio avance à une vitesse infernale : ASPTT Nice, Pays de Grasse et Roquefort-les-Pins. Ainsi, avec cette défaite comptant pour la première journée de la phase retour, le bilan de Mougins est passé dans le négatif avec cinq victoires pour six défaites. Une sixième place au classement, avec quatre points de retard sur le cinquième. 

« C’est un résultat qui reflète l’implication du groupe. C’est une équipe nouvelle et ambitieuse sur le papier mais qui manque de régularité dans l’engagement. A la fin de l’année la décision a été prise de lâcher l’objectif de montée au profit d’une construction solide pour avoir une équipe solide avec les mêmes envies et objectifs. Il y a eu du mouvement et des changements par rapport à l’équipe de début de saison. » En début de saison, le groupe était composé de neuf joueuses sauf que voilà… « Il y a eu entorse de cheville avec ligament déchiré, une infection avec mise en quarantaine, une pleurésie et diverses autres histoires plus rocambolesques encore… » Masson a vu arriver durant la trêve dans son effectif une mutée en provenance d’Antibes, qui évolue dans le même championnat, Sandya Marin. Et même si la coach explique qu’elle a « très bien tenu le jeu », c’était insuffisant avec l’absence de Julie Casamento et deux retours de joueuses en manque de rythme : cinq semaines sans jouer. « Nous n’étions pas au top de notre forme mais cela ne justifie en rien ce non match honteux de notre part, la victoire de Grasse était nette et sans bavure. » 

En difficulté, Mougins devra malgré tout assurer ce samedi à La Valette, la lanterne rouge, qui n’a pas gagné le moindre set depuis le début de saison. Puis, le 30 janvier, place à la réception de Mandelieu. C’est sans certitude que Masson pourra compter sur des retours. « Avec cette équipe rien n’est jamais assuré… Ce weekend je pars à six à La Valette avec joueuse de l’équipe départementale en plus… » Mougins n’a en toute logique rien à craindre pour son maintien, surtout si la victoire est au rendez-vous demain dans le Var. Malgré tout, il ne faudrait pas laisser trop de points en route car la saison prochaine se prépare dès maintenant puisque le projet a été reporté et plus les victoires seront au rendez-vous, mieux la dynamique sera.

(Crédit photo : M.O.M)



Voir plus d'articles de la même catégorie