Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nys passe au cran supérieur

Ecrit par Martial HESPEL

C’est une année 2016 charnière que débute de week-end Hugo Nys en Thaïlande. Le Français va privilégier les qualifications en Challenger et rêve de celles de l’US Open.

Il termine l’année 2015 avec cinquante places de retard sur 2014 : passant de la 433e à la 483e place. Mais Hugo Nys ne s’en fait pas et expose les prémices du nouveau virage de sa carrière. « Malgré la perte de quelques places au classement ATP j’ai engrangé beaucoup d’expérience. J’ai joué beaucoup plus de gros tournois et j’ai réalisé que c’était sur ces semaines là que mon niveau de jeu était le plus élevé », narre t-il à www.magsport06.fr. En effet, cette année, celui qui s’entraîne depuis deux ans au sein de la Fédération Monégasque de Tennis, a multiplié les qualifications des Challengers et même de quatre ATP 250. « J’ai eu du mal à enchaîner les très bonnes victoires. Aujourd’hui je me retrouve dans la même situation que quand je commençais les qualifs de Futures sauf que c’est pour les Challengers. Au début c’est dur puis petit à petit le niveau de jeu augmente et ça va passer. »

Ainsi, lors de ce premier moins de l’année, alors qu’il a beaucoup de points à défendre acquis sur des Futures – 19 sur 82 – il a décidé de les défendre en passant par les qualifications de trois Chllengers : deux à Bangkok et un à Manille. « Ils seront sûrement très relevés. Il faudra tout de suite se mettre sur un gros rythme. J’ai des points à défendre, mais le plus important pour le moment est de jouer ce genre de tournois : les points viendront. »

Et pour ce début d’année en Thaïlande, Nys est loin d’être seul. Il est accompagné de son entraîneur Guillaume Couillard et de son collège d’entraînement à Monaco, Benjamin Balleret, qui est lui 489e. « Nous sommes bien arrivés en Thaïlande. Le voyage était assez long et nous n’avons absolument pas dormi ! Donc la première journée n’était pas évidente. » Le Haut-Savoyard d’origine compte bien surfer sur une préparation qui « s’est très bien passée. Toujours dans une très bonne ambiance à Monte-carlo avec mes potes de la FMT. »

Nys est également un vrai spécialiste de double. A 24 ans, il a déjà gagné dix-huit Futures et un Challenger dans cette spécialité. Mais cette année, en se concentrant sur le simple en Challenger, il va peut-être, malgré lui, devoir réduire la voilure en double même si ses objectifs restent élevés. « Je ne sais pas si le double va occuper la même place dans mon programme car ce n’est pas facile de rentrer en Challenger car le cut est souvent fort. Mais à chaque fois que je pourrais le jouer sur ces tournois ou en Futures je le ferai et je le jouerai à fond. L’objectif étant de remonter dans les 250 premiers pour pouvoir justement rentrer plus facilement en Challenger. » Le Français a été déjà été 228e et est aujourd’hui 359e. Et lorsqu’on lui demande ce qu’on peut lui souhaite pour 2016 ? « Souhaitez moi de participer aux qualifs de l’US Open. » Chiche ? Allez !



Voir plus d'articles de la même catégorie