Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nys, Catarina, Arneodo : Couillard dit tout

Ecrit par Martial HESPEL

Avec sa franchise bien connue, Guillaume Couillard détaille l’actualité de trois de ses joueurs, Nys, Catarina et Arneodo avec comme base, les qualifications à Monte Carlo.

Guillaume, sur Facebook, Hugo a parlé de sa frustration suite à sa lourde et rapide défaite 6-0 6-4 face à Struff (76e). Comment analyses-tu ce match ?

Hugo est passé un peu à côté. Il était assez tendu au départ et l’est resté tout au long du match. Il n’a pas réussi à se libérer et à faire ce qu’il sait faire. Il a subi l’événement. Et face à des joueurs de ce type qui jouent très bien, ça peut défiler très vite. Dans le deuxième set, il en a mis un peu plus, avec plus d’intensité. Son adversaire a commencé à faire quelques fautes et il mène 4-0. Mais au lieu de plier le set, ce qu’il aurait surement fait dans un autre évenement, il n’a pas continué, s’est à nouveau tendu et contre ce genre de joueur, tu n’as aucune chance si ça se passe ainsi. Il était frustré mais ça reste une bonne expérience.

Hugo entre dans des semaines importantes pour lui avec trois titres à défendre en Turquie sur des 10.000$ – un en avril et deux en juillet – comment vois-tu les choses ?

Il faut savoir que Hugo joue rarement sur terre battue. Il a bien marché sur le Challenger de Saint-Brieuc le week-end dernier en passant les qualifications mais c’était sur dur. Nous avons eu connaissance de la wild-card assez tard, donc il n’a eu qu’une journée d’entraînement sur terre. Hugo marche à la confiance. A Saint-Brieuc il a trouvé qu’il marchait bien. J’espère que ce match ne va pas lui mettre un coup d’arrêt. Là, il va partir pour deux tournois 10.000$ en Turquie et il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas s’il joue à nouveau libéré.

Lucas (1565e) a lui affronté et perdu 6-1 6-3 contre Montanes (114e). Comment a t-il géré, avec son peu d’expérience, ce match face à un guerrier de 34 ans ?

Ça c’est plutôt bien passé. Il ne m’a pas déçu. C’est un gamin qui a beaucoup d’audace. Il est entré sur le terrain, avec ses 18 ans et quelques matchs en Futurs à son actif, pour jouer un sacré joueur, spécialiste de la terre et ancien 22e mondial. Lucas n’est pas très à l’aise sur terre battue, c’est plutôt un joueur de dur. Alors, il y avait beaucoup de facteurs pour se crisper et se tendre. Mais il est pleinement entré dans sa partie en ayant peur de rien. Il a débuté le match pour gagner, on l’a senti dès les premiers ponts. Malgré tout, le score est sévère, mais les points et les jeux étaient vraiment accrochés. 6-1 c’est sévère. Lucas était un peu décontenancé car il jouait plutôt bien, avait des balles de jeu, mais ça ne passait pas. Il y a donc eu un petit moment de flottement mais il s’est bien repris. Il y a vraiment eu un match et je suis fier de ce qu’il a fait. Avec du recul, on peut toujours se dire qu’il était possible de faire mieux. Mais au niveau de tempérament et de l’attitude c’était parfait. Il a été valeureux.

Il montre de belles choses et vient de décrocher ses deux premiers points à l’ATP. Es-tu confiant pour la suite de sa saison ?

Il part en Turquie aussi mais dès jeudi car il va disputer les qualifications. Il faut dire que gagner des matchs en Futurs et décrocher ses premiers points était un objectif. On savait qu’il pouvait le faire. Mais cette wild-card à Monte Carlo lui est vraiment tombé dessus : tombé du ciel. Il ne s’y attendait pas du tout. Il va continuer à progresser mais rien n’est fait. Il ne faut pas se dire que maintenant il va à chaque fois passer les qualifications et marquer des points. La route est encore longue, quotidiennement il faut toujours travailler. Des jeunes joueurs comme lui qui ne sont pas très bien classés il y en a plein. Rien n’est acquis.

Passons à Romain (604e) qui, malheureusement comme souvent, n’a pas eu de chance au tirage en affrontant tout simplement la tête de série n°1, Schwartzman (64e) et perd 6-4 6-4. C’est frustrant ?

C’était un match de tableau en quelques sortes. A une place près son adversaire était tabeau. C’était un match d’un très bon niveau. Romain a haussé son niveau de jeu alors qu’il n’a pas l’habitude de jouer ce type de match. Mais les moments clés ont tourné en faveur de son adversaire. Il lui était un poil supérieur. L’expérience à ce niveau a joué. Romain a du chemin à faire. Il a eu beaucoup de problèmes de confiance en début d’année. Ca se ressent aujourd’hui. Il faut qu’il continue à faire beaucoup d’efforts, voir encore plus. Je n’ai aucun doute sur ces qualités. D’ailleurs, tous les spécialistes qui ont vu le match disent de lui que c’est un excellent joueur et ne comprennent pas pourquoi il occupe ce classement. Mais il y a une raison à tout.

Ce match était très important car Romain avait passé un tour l’an passé en qualifications. Ainsi, sur ses 46 points ATP, il va en perdre 16 d’un coup et va donc reculer de plus de 100 places et se retrouver environ 720e ce qui peut commencer à l’obliger à jouer les qualifications de certains Futurs. Ce n’est pas normal avec ses qualités…

Si c’est normal. Il faut faire les efforts tout le temps : 365 jours par an. Les gens qui ont vu son match, ne le voient pas au quotidien. Moi je le sais. Donc quand on regarde ses qualités physiques et tennistiques, personne ne comprend. C’est entre lui et moi : on le sait. Mais je le redis, je n’ai aucun doute sur ses capacités. Lorsque tous les maillons seront emboîtés, ça va le faire. Il faut maintenant que tous les paramètres fonctionnent en même temps. Pour la suite, il va tenter d’entrer en qualifications du Challenger de Vercelli en Italie.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie