Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nouvelle Planet pour Carros

Ecrit par Martial HESPEL

Alors que Carros jouait encore en PERF y a deux saisons, l’équipe de Kévin Derombise est aujourd’hui en Nationale 3 et cela ne s’improvise pas. Pas de panique pour l’entraîneur.

 

Les débuts de Carros en N3F sont difficiles. Après deux montées en deux ans, l’équipe du très jeune entraîneur Kévin Derombise doit s’adapter à une nouvelle dimension et pour le moment, la palier est rude. Deux défaites 19-29 et 18-31 contre Les Collines et La Ciotat. Deux rencontres différentes car si le coach évoque tout simplement un non match face au HBDC, c’était mieux contre les Varoises. « Les Collines ont joué leur jeu du début à la fin et nous on a mis vingt bonnes minutes à rentrer dans ce match. Des imperfections à droite et à gauche, un banc léger en rotation et puis la pression du premier match et de la découverte de ce championnat. Quant bien même, ce n’était pas si alarmant que ça mais c’est toujours rageant de donner un match aussi facilement. » 

 

Ce week-end son analyse est différente pour www.magsport06.fr. « Le score est certes lourd mais il ne reflète pas le niveau de jeu qu’on va produire à partir d’octobre et novembre donc c’est rageant. Mais comparé au premier match, il y a, par période, des satisfactions. On a du retard mais on va prendre le temps de travailler. Cette semaine, j’ai la chance de récupérer mon groupe au complet. »

 

Et ce dimanche, Carros va enchaîner un deuxième match au Planet avec le premier tour de la coupe de France. L’occasion parfaite pour continuer de travailler et monter en pression sans l’Épée de Damoclès des points du championnat. Et ce sera une rencontre très intéressante contre Vallauris qui a aussi perdu ces deux premiers matchs de championnat. Deux équipes à la recherche donc de repères et de confiance. « On va s’en servir comme un match d’entraînement en restant compétiteur avec application et rigueur. »

 

Derombise promet que son groupe va monter petit à petit en puissance, qu’il n’est pas abattu par ce début de saison mais qu’il a hâte d’exploiter l’ensemble de ses forces. Et puis, entre Laura Pellegry, Marion Bugaj, Gwendoline Romanet, Julie et Lola Moni ou encore Béatrice Pellegry, elles sont nombreuses à intégrer cet effectif. Le projet de jeu doit se mettre en place. « Nous sommes en rodage que ce soit pas rapport au niveau de la Nationale 3, par rapport au groupe qui est en plein apprentissage du projet de jeu et des filles entre elles. L’effectif est conscient qu’on doit oublier ces premiers matchs et qu’il a besoin de beaucoup travailler. Toute l’année, la balle sera dans notre camp. » 

 

Après avoir joué Vallauris en coupe, Carros ira à Hyères le 5 octobre, une autre formation à avoir perdu ses deux premiers matchs. Petit à petit, les points vont commencer à coûter cher. Mais pour le nombre de descentes, impossible de se prononcer aujourd’hui. La moitié du championnat Nationale 2 est composée d’équipes qui peuvent influer sur les relégations. Bien trop tôt pour avoir une première idée constructive. « Je ne me base pas sur ça. Je reste concentré sur mon équipe », conclu le coach CHBC.



Voir plus d'articles de la même catégorie