Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Nous voulons monter en F2 »

Ecrit par Martial HESPEL

Avant de refermer le chapitre 2012-2013, le coach Grégory Baldacchino revient sur la défaite (14-0) d’il ya a deux semaines de Nice à Nîmes en match retour des 16es de Fédérale 3. « Nous avons du retard après notre revers 28-23 à domicile le week-end précédant. Alors, lorsque nous avions des pénalités, nous avons botté en touche pour essayer de marquer un essai. Malheureusement nous n’y sommes jamais parvenus, d’où un score assez lourd ». La marque n’était que de 6-0 à la mi-temps, mais avec deux pénalités et un drop qui frôlent le poteau, Nice n’a pas fait le poids, au score, face à une équipe nîmoise « très solide, qui prend peu de risque et se déplace bien : c’est propre ».

 

« Perfectionner nos lacunes »

 

Si Nîmes monte d’un échelon, le Stade Niçois jouera toujours en Fédérale 3 la saison prochaine. Malgré tout, le coach relative : « Oui c’est une petite déception car nous étions près de la montée. Mais ce n’était pas l’objectif premier il y a un an. Mais au vue de la progression du groupe et du travail consenti, oui il y a une pointe de regret ». Mais la page est tournée et Baldacchino l’assure : « Nous allons travailler pour perfectionner nos lacunes. On part sur de bonnes bases et je le crie haut et fort : l’objectif numéro est maintenant de monter en Fédérale 2 dans un an ». Voici qui est clair, net et précis.

 

« Travailler sereinement »

 

Pour y parvenir, le technicien retrouvera son groupe le 2 août pour la reprise de l’entraînement. Un effectif qui va peu évoluer. « Pour le moment, seul Maxime Casuso (troisième ligne aile) nous quitte pour des raisons d’ordre privé. Sinon, il n’y aura pas de grand chamboulement. Nous allons recruter des garçons qui s’investissent à 300%. Des garçons qui seront trois fois par semaine à l’entraînement tout au long de la saison. Des gars qui ont l’état d’esprit du Stade Niçois. Mais le groupe sera sensiblement le même ». Et pour cause, Baldacchino est satisfait de cette saison « encourageante. Un vrai groupe de copains s’est créé : on peut travailler sereinement ». La montée en Fédérale 2 est au bout du chemin.



Voir plus d'articles de la même catégorie