Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Nous ne sommes pas en panique »

Ecrit par Martial HESPEL

Jérôme Rousselin, Président de l’AS Roquefort-les-Pins, s’exprime. Après deux montées consécutives, sa Pré-Nationale Féminine est bonne dernière après six journées. Il garde espoir.

Un petit point en six journées. Après deux montées consécutives, Roquefort-les-Pins vit un début de saison catastrophique sur le plan comptable. Seule unité marquée, lors d’une défaite deux sets à trois face à la très jeune et en reconstruction réserve de Saint-Laurent du Var. Pour www.magsport06.fr, le Président Jérôme Rousselin a accepté de dévoiler son sentiment. 

Tout d’abord, l’entraîneur a changé. Boris Philiponeau a pris la place d’un Colin Macnab qui souhaitait donner une autre tourne à sa vie dans le volley-ball. « Il a souhaité partir pour faire une saison en tant qu’entraîneur / joueur en Régionale Masculine (Antibes ; ndlr). Il est jeune et c’est logique qu’il ai envie de jouer. Il a été un des éléments majeurs de la création de l’équipe filles et de sa progression, il a largement rempli son contrat et reviendra chez nous quand il le souhaite », explique Rousselin qui en profite pour évoquer le nouveau coach. « Boris a entraîné de nombreuses équipes féminines dans le département et il fait preuve d’un investissement vraiment optimal, sa motivation est très appréciée par le groupe et par le club. »

L’effectif également a changé avec notamment le départ de Lucie Rousselin, centrale, pour raisons professionnelles, pour la Belgique où elle joue au niveau Nationale. « A la rentrée, une sélection a été faite par Boris dans l’effectif. Il y a avait beaucoup de filles : près de vingt potentielles. Il a donc fallu qu’il fasse des choix pour garder un groupe plus restreint. Certes difficile mais c’est aussi le rôle d’un entraîneur. » Le projet était le maintien associé à la formation d’un collectif sur la durée pour que le club puisse rêver peut-être à d’autres perspectives… Comprenez sans doute la Nationale 3 à moyen terme.

Mais avant de voir plus haut, le club est en plein dans son objectif de maintien et est loin, très loin, de l’ASPTT Nice et du Pays de Grasse, le deux autres promues, troisième et quatrième avec onze points. « Le groupe ne trouve pas encore la solution aux petits détails qui font la différence, mais je leur fais confiance. Elles ne sont pas loin en terme de niveau de jeu même si les scores ne le reflètent pas toujours forcément. » L’ASR vient de s’incliner 25-11 25-14 25-16 à Grasse et recevra le week-end prochain l’ASPTT Nice. 

« Nous ne sommes pas en panique, nous sommes dans la construction et le travail. Je pense que la phase retour nous sera profitable. » Sauf qu’il ne faudrait pas partir de trop loin comptablement parlant en janvier pour échouer. Mais, encore une fois, l’homme fort du club y croit. « Le collectif est le point fort de cette équipe, il manque pour l’instant une finisseuse pour faire la différence mais Boris a de bonnes idées et je suis sûr que ça va payer. »

(Crédit photo : DR)



Voir plus d'articles de la même catégorie