Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Nous ne refuserons pas la PNF »

Ecrit par Martial HESPEL

Depuis ce week-end, la Régionale Féminine de Roquerfort-les-Pins a son destin en main pour monter en Pré-Nationale grâce à une grosse victoire contre Grasse. Un mois maintenant pour préparer le final.

Coach Colin Mcnab. Une semaine avant de jouer le Pays de Grasse pour une finale, Roquefort a gagné en cinq sets à Ollioules après avoir mené deux sets à zéro. Un match fatiguant mentalement et physiquement. De ce fait, comment s’est passée la semaine de préparation à Grasse ?

Elle a été très bonne. Nous étions dans une bonne dynamique, propres sur les échanges, beaucoup plus offensives à l’attaque. Le match contre Ollioules a été éprouvant. Comme nous l’avons déjà dit, leur classement (9e ; ndlr) est incohérent avec leur niveau de jeu. Elles se battent sur tous les ballons, sont très offensives. Elles servent très bien également. Nous avons réussi à nous imposer sur les deux premiers sets mais elles n’ont rien lâché et sont allées chercher les deux suivants. Nous avons dû nous battre jusqu’au bout mais l’essentiel est là, nous avons réussi à gagner!.

Il y avait une tension et une application particulière sachant qu’il fallait gagner Grasse pour avoir votre destin en main ? Et puis on se souvient du fameux quatrième set que Grasse a gagné 31-29 à l’aller… 

Nous avons eu une très bonne semaine à l’entrainement, très positive et appliquée. Malgré l’enjeu du match, c’était très détendu et j’étais satisfait des entrainements et confiant. Nous avions vraiment hâte de jouer ce match. Cela faisait partie des grosses échéances que nous avions cette saison. Pour autant, les filles sont restées concentrées et déterminées à aller chercher cette victoire. 

Le match ? Deux très gros premiers sets, 25-16 25-17. Un troisième plus serré, 26-24. Comment avez-vous construit ce succès ?

Nous avons joué ce match point par point, en évitant les fautes directes et en étant agressives dans nos attaques. Les deux premiers sets sont le reflet du boulot qu’on a fourni à l’entrainement toute la semaine. On voulait vraiment dominer dès le début du match. Le souvenir du match aller était malgré tout présent. Il ne fallait pas reproduire les mêmes erreurs. Nous avions eu du mal à rentrer dans le match la première fois et nous avions livré une prestation en dents de scie. Cette fois ci, il n’en était pas question. Ceci dit, Grasse n’a tout de même pas fourni le même niveau de jeu qu’au match aller. Elles avaient à priori plusieurs blessées. Malgré tout, le troisième set a été un petit peu plus serré. Mais on a fait le boulot et on est allé chercher le 3-0.

C’est un grand moment pour le club…

Les supporters ont répondu présents une fois de plus et ça nous a bien aidé. On est heureux de voir tout ce monde qui se mobilise pour nos matchs et voir nos jeunes du club remplir nos tribunes ! Il y a un véritable esprit club qui est en train de se créer et nous sommes heureux de voir que nous donnons envie aux plus jeunes de jouer au volley à l’image de nos benjamines qui ont remporté deux victoires ce week-end. La victoire contre le Pays de Grasse Volley-Ball est la récompense du travail d’un collectif complet et volontaire, dans lequel tout le monde a sa place, même si certaines n’ont pas été sur le terrain ce week-end. Elles ont apporté de l’énergie et du soutien 

Maintenant c’est simple. Vous avez votre destin en main. Un mois pour préparer La Valette et Le Pradet / La Garde. Depuis le début de saison, le club est très prudent. Le discours change t-il cette fois ? 

L’objectif de début de saison était effectivement de terminer dans les cinq premiers. A cette époque, nous ne connaissions pas le championnat et le niveau de nos adversaires. Puis nous avons enchainé les matchs et les victoires et nous ne sommes jamais descendus en dessous de la troisième place. Donc forcément, le doux rêve qu’était de réaliser deux montées en deux ans est devenu un peu plus concret. Il est certain que si nous avons la possibilité de monter, nous ne refuserons pas ! Il nous reste un mois pour préparer les deux derniers matchs mais réellement deux semaines d’entrainement car nous n’avons pas accès aux infrastructures sportives pendant les congés scolaires. Il va falloir rester concentrées et sérieuses jusqu’au bout car nous le savons tous, le sport réserve toujours des surprises. Nous nous battrons jusqu’au dernier point.

(Crédit photo : ASRVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie