Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Nous maintenir sous pression »

Ecrit par Martial HESPEL

Les Antiboises sont leaders de Pré-Nationale alors que la mi-saison approche, comme ambitionné par le club qui aspire à voir son équipe féminine rejoindre les garçons au niveau Nationale 3.

« La première partie de saison se passe quasiment parfaitement, nous n’avons perdu qu’un point lors de notre victoire 3 sets à 2 à Mandelieu. » Le bilan d’Olivier Costarella, entraîneur de la Pré-Nationale Féminine d’Antibes, pour www.magsport06.fr, est limpide. L’équipe azuréenne, favorite pour dans un premier temps se qualifier pour les barrages, est au rendez-vous, malgré plusieurs pépins physiques qui ont quelques peu fanés certaines semaines d’entraînements. « Cette fin d’année a vu le retour de Sandrine Lupi qui a pris ses marques à la passe lors du dernier match de l’année contre Vence. Toutes les joueuses ont eu du temps de jeu, ce qui me permet d’avoir un groupe totalement concerné. Notre libero, Mélanie Rouas, devrait reprendre l’entrainement début janvier, quant à Nora Gadri, elle n’est toujours pas rétablie. » Pour son retour en championnat, le 17 janvier, Antibes ira La Valette. Une victoire, face au quatrième, qui est déjà relégué à dix points du leader, offrira un vrai confort à Costarella pour terminer le championnat.

Aucun relâchement possible

« Ce match contre La Valette est piégeux. Nous ne reprenons l’entrainement que le 6 janvier, il faudra être solidaire car La Valette a besoin de cette victoire. Ce n’est pas parce que fin 2014 s’est bien passée, que 2015 sera de même. Ce match est important pour assoir notre place de leader mais aussi pour entamer la deuxième partie de saison comme il le faut. » De plus, le 25 janvier, Antibes sera exempt et ne rejouera que la 31 janvier, à domicile contre Cagnes-sur-Mer. Alors, un succès dans le Var sera idéal pour poursuivre la trêve hivernal sereinement. Seuls les deux premiers disputeront donc les barrages pour espérer monter en Nationale 3. Si Antibes est très bien parti, Mandelieu a également une option en poche, mais Costarella avoue que tout reste à jouer. « Cinq équipes sont dans la courses. Nous avons actuellement un avantage : à nous de le garder. Derrière c’est serré entre Mandelieu et Sainte-Maxime. Mais il ne faut pas oublier La Valette et Toulon. Rien n’est fait, je pense que tout le monde va se battre, ce qui doit nous maintenir sous pression. »

(Crédit photo : OAJLPVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie