Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Nous avons ce grain de folie »

Ecrit par Martial HESPEL

Promu cette saison en NM3, le Nice Basket Masculin Compétition, emmené par le coach Jean-Luc Cerutti, entend bien ne pas être le petit Poucet du championnat.

Coach, un résumé du programme de la préparation ?
Nous avons vécu une longue et difficile saison 2012-2013. Pas tant sur le plan physique, mais surtout dans l’aspect nerveux. Alors, comme je le fais à chaque fois, j’ai laissé six semaines de repos aux garçons. Nous avons continué à nous entraîner un peu mais c’était surtout pour essayer de nouveaux joueurs. Du 10 juin au 25 juillet c’était repos. Puis les garçons ont eu un programme personnalisé, selon leur poste, à respecter avant la reprise le 19 août. Il a été bien suivi car les gars étaient dans le coup dès le premier entraînement collectif et les premiers tests physiques.

Pourquoi cette date du 19 août ?
Par expérience je sais qu’il ne faut pas reprendre trop tôt. On use les organismes et on risque de créer une certaine lassitude. Là, on débute cinq semaines avant le début du championnat, on est tout de suite dans le bain avec les matchs amicaux.

Un mot sur les modifications au sein de l’effectif ?
Cinq joueurs arrivent dont trois mutés. Christian Mulumba (Mandelieu NM2), Nadyr Bouguern (BBV – Sud Ouest, Pré Nat). Ce dernier entre dans le cadre de la rotation extérieur. On retrouve également Esteban Bruno (Monaco NM1 et ERM) qui a fait ses gammes chez nous. Pour ce qui est des deux non-mutés : Ludovic Pallanca et Michael Levy. Ludovic a porté notre maillot en poussins, minimes et cadets. Il a arrêté une saison et revient. Michael lui a joué chez nous jusqu’en cadet, puis il est parti à Lyon pour ses études et a joué en N3 là-bas. Il est revenu chez nous il y a un an mais s’est cassé le genou donc n’a pas joué. Il nous revient très en forme.

« Nous allons découvrir ce niveau »

Il ne devait pas y avoir un quatrième muté ?
Oui : Alvine Goram (Cavigal ERM). Mais la situation personnelle du garçon est compliquée. Il est retourné sur Paris et je ne pense pas qu’on pourra lui trouver une stabilité ici, avec un travail par exemple, assez vite pour le début du championnat. Il ne fait plus, pour le moment, parti de l’effectif.

Les objectifs ?
Nous allons dans un premier temps découvrir. Ils ne sont que deux à réellement connaître ce niveau. Donc il ne faut pas rêver non plus… L’objectif sera de gagner un maximum de matchs et de les prendre les uns après les autres, comme on le fait avec les rencontres de préparation. On joue pour gagner. On sait très bien qu’on risque d’avoir des moments difficiles durant un match car on manque d’expérience à ce niveau. Mais j’ai confiance.

La force du groupe ?
Malgré plusieurs arrivées, l’effectif est sain et solidaire. Il n’y a aucune anicroche. Je n’ai pas de joueur pénible à gérer. Tout le monde tire dans le même sens. C’est intéressant et important. Personne ne râle, aucune personnalité ne se dégage négativement.

« Il faudra être attentif au groupe »

Les garçons sont impatients d’être à samedi ?
Oui. Ils ont envie d’en découdre. Ils ont fait les efforts nécessaires pour en arriver là. Maintenant ils ne veulent savoir qu’une chose : connaître leur valeur à ce niveau. La motivation est là. Je pense que nous avons ce grain de folie et d’impatience que n’ont pas les autres. Les garçons ont pris leurs vacances en fonction de la reprise de l’entraînement pour effectuer la totalité de la préparation ensemble. Ça prouve qu’ils font attention à tout.

Tout cela motive aussi forcément le coach ?
Honnêtement, quand tu réussi à monter en NM3 et si tu n’as pas envie de venir à l’entraînement tu dois tout de suite arrêter. Nous sommes dans une situation idéal. Malgré tout il faudra être très attentif au groupe et bien gérer le fait de perdre deux ou trois matchs consécutifs.

C’est à dire ?
L’an passé en ERM, nous n’avons perdu que deux matchs et qui n’étaient pas du tout au même moment de la saison. Donc pour certains ça fait très longtemps qu’ils n’ont pas connu plusieurs revers. On commence contre le SMUC, qui descend de NM2. C’est une grosse cylindré et il est préférable de jouer contre elle dès le début du championnat. Mentalement je pense qu’on sera plus fort, nos adversaires sortent d’une saison difficile. On ne sera surement pas supérieur, mais on joue chez nous et on a envie d’en découdre.

 

Crédit photo : Magsport06



Voir plus d'articles de la même catégorie