Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice veut gommer son début de saison

Ecrit par Martial HESPEL

Avec deux victoires lors des sept premières journées, la Régionale Féminine (6e division) de l’ASPTT Nice a souffert, mais va mieux. L’entraîneur croit en un gros finish.

Une saison en demi-teinte pour la Régionale Féminine de l’ASPTT Nice. Sans être catastrophique, le bilan n’est pas à la hauteur des espérances du coach Hamza Elamine. Après onze journées, les Niçoises ne sont que huitièmes avec quinze points au compteur. L’équipe n’est jamais parvenue à effacer son zéro pointé après trois matchs. « A la reprise du championnat on a perdu deux joueuses qui avaient un rôle important. Elles influençaient beaucoup dans la stabilité de réception et dans la finition. Le fait d’avoir une carence en réception influe notre jeu offensif. Notre jeu est donc plus basé sur la défense et à force de défendre on finit par craquer », explique le coach àwww.magsport06.fr. 

Si Nice a su faire la différence face aux équipes qui luttent pour le maintien comme Fréjus, Grasse, Cogolin et La Valette, il faudra encore faire avec un groupe amoindri. « Il y a quatorze filles dans mon équipe. Actuellement j’ai trois blessées. Deux seront de retour dans deux mois minimum. La troisième je ne la récupère que la saison prochaine. La quatrième est en voyage pour un bout de temps. » De l’effectif de départ, une seule fille est encore cadette : le groupe est donc expérimenté. Six joueuses ont été formées à l’ASPTT Nice.

« Il est temps d’accéder à l’échelon supérieur. »

Bien qu’assez loin du top 5 qui lutte pour la montée, l’entraîneur niçois ne s’avoue pas vaincu. « Nous sommes ambitieux. Pour cette saison on devait être dans le quatuor de tête dans la première partie de saison et finir fort dans la deuxième partie pour être dans le groupe qui joue la montée. On doit jouer la montée car ça fait deux saisons que l’équipe joue en Régionale. Il est temps d’accéder à l’échelon supérieur. » Et dès samedi, c’est à domicile contre Fayence, le leader, que l’ASPTT devra prouver qu’elle peut encore jouer le top 5. L’équipe varoise est d’ailleurs la seule à avoir impressionné Elamine depuis le début de saison.

C’est donc ambitieux que Nice veut terminer l’année, sans se laisser endormir par un matelas, confortable, de neuf points, d’avance sur la zone rouge. « L’objectif est de gagner le maximum de matchs. Si on les gagne tous ça sera le top. En tant que compétiteur on rentre sur le terrain pour gagner. On peut encore accéder à la cinquième et même à la quatrième place. Maintenant on va faire en sorte de perdre le minimum de points et d’en gagner le maximum. On fera le bilan le 25 avril. » L’équipe de l’ASPTT Nice a sans doute également coché sur son calendrier la date du 28 mars pour le derby, à Palmeira, face au Nice Volley-Ball.

(Crédit photo : ASPTT Nice Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie