Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice s’offre un challenge en PNM

Ecrit par Martial HESPEL

La Pré-Nationale Masculine du Nice Volley-Ball a parfaitement débuté son année 2015 et pourrait bien en faire trembler plus d’un en haut de tableau. Le podium en vue ?

Quel début d’année 2015 pour l’équipe n°3 du Nice Volley-Ball qui évolue en Pré-Nationale. Le 17 janvier, un véritable événement s’est produit dans les divisions amateurs de la Ligue Côte d’Azur. La réserve de Monaco a perdu, 3 sets à 2, face à Nice. La dernière défaite de cette équipe monégasque remontait au 23 mars 2013, en Régionale Masculine, soit 25 victoires consécutives. Encore plus fort, Monaco restait sur 21 matchs gagnés 3-0, sans donc perdre le moindre set. Pour le Niçois Masbourian, il fallait y croire. « J’avais annoncé avec ma grande gueule, bien connu de tous les joueurs de volley, que si on prenait un set on gagnait le match, car ils n’ont pas l’habitude d’être bousculés. »

Alors, même si Nice est passé à côté de son premier set (25-12), en « jouant vraiment mal, beaucoup de fautes au service et à l’attaque, mais en étant solide en défense », explique le Niçois Alexandre Binet, Monaco va se faire piéger. « Je pense qu’ils ont pris le deuxième set un peu facile. Nous avons gommé toutes nos fautes et joué très bien ensemble avec un pointu énorme, Greg Beauvalot (également entraîneur ; ndlr) et un libéro qui fait la différence en défense, Arthur Mansuy (22-25). » A partir de là, Nice et Binet sentent une formation monégasque, non pas sonné, mais tout de même déstabilisé après la perte de ce set. « Ils se sont un peu démobilisés. Nous, on a rien fait d’énorme dans le troisième set, mais eux ont commis quelques fautes et se sont montrés moins percutant à l’attaque (22-25). » A ce moment, conscient de l’exploit qui se produit en terre princière, Nice va se noyer dans l’euphorie, se disperser et accuser la fatigue. « Du coup on explose physiquement et c’est à notre tour de faire beaucoup de fautes et de donner le set sans qu’ils ne fassent vraiment beaucoup mieux de leur côté (25-20). » Lors du tie-break, les deux formations vont se rendre coup sur coup. « Vraiment serré. Ça se bat beaucoup des deux côtés jusqu’au bout et ça aurait pu tourner d’un côté comme de l’autre. Mais on a eu un peu de chances sur certains points défensifs (13-15). » 

« Être les premiers à les faire tomber ça fait plaisir, surtout qu’on a une équipe très remaniée par rapport à l’année dernière avec des jeunes et des nouveaux joueurs venant du beach-volley, donc ayant peu d’expérience. De plus un de nos meilleurs joueurs est absent, depuis novembre, jusqu’en février. C’est pour cela qu’on a des résultats en dents de scie », explique Greg Masbourian. « On fait vraiment un très bon match, comme contre Draguignan au début de première phase. J’espère que ça va nous faire du bien et il faut confirmer tout ça dans les prochains matchs… Cette victoire est importante suite à notre défaite contre Antibes où on passe carrément à côté de la rencontre. » Et le Niçois ne pensait pas si bien dire. Samedi soir, une semaine après son exploit, Nice a reçu Vence, la lanterne rouge, soit, bien entendu, un match totalement différent. Le NVB a fait preuve de sérieux en s’imposant 25-21 25-20 25-17.

Ce nouveau succès permet à Nice de grimper de deux rangs au classement et de devenir quatrième. Certes à huit points de Draguignan, mais comme le NVB s’y déplace justement le 31 janvier, le challenge vers le podium peut s’annoncer attrayant.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie