Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice s’est fait plaisir

Ecrit par Martial HESPEL

Le Sprinter Club de Nice Jollywear vient de passer un mois de juillet au chaud à la Martinique. Pas de victoire d’étape, mais un bon bilan. Point noir, les fractures de Navarro.
 
La belle aventure du Sprinter Club de Nice Jollywear (DN3) sur le Tour de Martinique (Elite Nationale) a pris fin dimanche dernier. Une course longue et usante où se mêlent les métropolitains, les locaux mais aussi les Sud-Américains (Venezuela, Cuba ou encore Porto-Rico). Neuf jours d’épreuves, sans journée de repos et onze étapes puisque sur les troisième et huitième jours sont composés de deux tronçons. « Nous revenons enchantés par cette épreuve où la ferveur populaire était incroyable. Pour une course amateur nous n’avons jamais vu autant de public au bord des routes, des médias omniprésents. Cela fait vraiment plaisir et c’est ultra motivant pour les coureurs », explique Olivier Presse, directeur sportif du club niçois. Pour l’occasion, Nice a sélectionné Anthony Pin, Thomas Navarro, Pascal Bousquet, Julien Plumer, Quentin Vanoverschelde et enfin son grimpeur belge Jeroen Snick. Sans oublier Yolan Sylvestre qui pour son Tour portait les couleurs de son club local, la JC 231. « Un parcours ultra exigeant avec des pétards tous les jours et une chaleurs étouffante. »
 
Des Top 10, des satisfactions, et Navarro
 
Le début de Tour n’a pas été simple pour les Niçois, pour une très bonne raison. « C’étaient très compliqué pour nous. Il fallait que les organismes s’adaptent au climat ainsi qu’à la manière de courir. Le lundi matin (3e étape) se profilait l’étape de montagne, c’est à partir de ce moment que l’équipe a relevé la tête avec notamment les 12e et 13e places de Thomas et Pascal. A souligner la victoire d’un ancien du club, Jérémy Fabio (Martigues DN2). Ensuite pour toutes les étapes, les Niçois ont été à l’offensive, régulièrement à l’attaque, nous avons trusté les places d’honneurs, malheureusement nous n’avons pas obtenue la victoire d’étape tant espérée et méritée au vue leur prestation. » Avec Pin, Bousquet et Snick, Nice a cumulé une demi-douzaine de Top 10. Sylvestre a lui terminé six fois, sur onze étape, dans le Top 10. C’est donc en toute logique qu’il termine meilleur jeune de l’épreuve et huitième du classement général final. Pascal Bousquet a lui terminé treizième. « Enfin, tout le club adresse un bon rétablissement à Thomas Navarro qui s’est fracturé le radius et le poignet lors de l’avant dernière étape. Un grand merci également au Comité de Martinique pour son invitation et à la JC 231 pour son soutien logistique. »
 
(Crédit photo : Sprinter Club de Nice Jollywear)


Voir plus d'articles de la même catégorie