Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice, le gros coup

Ecrit par Martial HESPEL

Le Nice Hockey Côte d’Azur s’est imposé samedi soir 3-5 sur la patinoire de Nantes. Un résultat qui ouvre, pour la première fois de la saison, les portes du podium aux Niçois.

Ce succès face à un concurrent direct, permet à Nice de se rassurer sur ses capacités à remplir l’objectif, minimum, de la saison : une qualification pour les demi-finales des play-offs. « Le premier tiers temps fut assez moyen techniquement avec deux équipes crispées qui se procurent peu d’occasions », explique à www.magsport06.fr, Pascal Margerit, co-entraîneur des Aigles avec Stan Sutor. En deuxième période Nice va produire plus de jeu mais va paradoxalement se retrouver mener 2-1 après avoir ouvert le score en supériorité numérique. Derrière, également en power-play, Nantes va égaliser, avant dans la foulée de passer devant alors que les deux équipes étaient à six contre six. La faute ? Deux mauvaises relances niçoises.

Mais, à nouveau, Nice va faire la différence lors des vingt dernières minutes. « César Fleury, remplaçant de Touchette, marque le but de l’égalisation sur une belle passe de Samuel Aquin. Les deux buts suivants font suite à des grossières erreurs individuelles mais l’avantage reste Niçois », poursuit Margerit. Nice mène 3-4. Nantes sort son gardien et Kubus, dans les dernières secondes, scelle le sort du match. Deux points de plus qui permettent à Nice de s’installer durablement dans la première partie du championnat, avant de disputer encore cinq matchs en 2014, dont quatre à Jean-Bouin.

Mais Pascal Margerit reste sur ses gardes et voit plus loin. « Les victoires à l’extérieur sont belles mais ne valent rien si on ne confirme pas à domicile durant le mois de décembre. Avec Stan nous sommes satisfaits mais une remise en question chaque semaine nous permettra de finir l’année en beauté en cas de victoire à domicile lors des quatre matchs qui se présentent à nous d’ici la fin de l’année. » Nice va maintenant recevoir Reims (8e) samedi prochain. Puis les Aigles iront à Mulhouse (6e), avant de recevoir successivement Anglet (1er), Dunkerque (13e et dernier) et Cholet (10e). Avant de basculer en 2015 et un déplacement à Bordeaux le 3 janvier. Certes le classement est provisoire puisque certaines équipes ont joué onze matchs, d’autres, dix, neuf, huit et enfin seulement sept pour Mulhouse. Mais Nice est bel et bien dans le coup.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie