Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice en terrain conquis ?

Ecrit par Martial HESPEL

Fort d’un début de saison plutôt convainquant au niveau du jeu, l’OGC Nice se déplace ce soir à Marseille à l’occasion de la qutrième journée de Ligue 1. 

Decrescendo. Les récentes excuses de Stéphane Lannoy, arbitre de la rencontre opposant le Gym à Bordeaux (1-3), envers le Président Jean-Pierre Rivère, n’y changeront rien. Après une victoire contre Toulouse, un match nul à Lorient, Nice a perdu contre Bordeaux. Quoi de mieux qu’un bon vieux déplacement à Marseille pour relancer la machine et évacuer la rage contenue depuis une semaine, celle de l’injustice ressentie par les joueurs. Avant de recevoir Metz lors de la cinquième journée, Claude Puel et ses hommes ont un bon coup à jouer sur la Canebière.

Diawara à son aise ?

Ce sont donc deux formations possédant exactement le même bilan qui vont s’affronter : une victoire, un nul, une défaite, quatre buts marqués pour cinq encaissés. Mais voilà, Nice va partir, sans doute, avec un avantage psychologique sur les Olympiens. Pourquoi ? Tout simplement parce que la saison passée, Nice a battu trois fois, en autant de confrontations, Marseille. Les deux dernières, en janvier et mars dernier, au Vélodrome, ont marqué les esprits. Lors des seizièmes de finale de la Coupe de France, Nice, avec une très jeune équipe, s’était imposé 5 à 4. Et souvenez-vous, l’un des buts niçois avait été marqué contre son camp par le défenseur de l’OM, Souleymane Diawara. Tiens tiens… Ce dernier sera sans doute titulaire ce soir, mais cette fois sous les couleurs du Gym. Champion de France avec l’OM en 2010, l’arrière sera à n’en pas douter l’un des atouts de Claude Puel, pour sa connaissance de chaque brin d’herbe de la pelouse du Vélodrome, pour y avoir joué cinq ans.

La jeunesse en fer de lance ?

Nice devra également s’appuyer sur sa jeunesse incarnée par Hassen et Maupay. Mais aussi avec Amavi et Bosetti, tous les deux sélectionnés en équipe de France espoir. Une génération qui sait battre l’Olympique de Marseille, qui plus est au Vélodrome. On regrettera peut-être l’absence d’expérience au sein de ce groupe, malgré les 35 ans de Diawara. Abriel n’est plus là, Digard, souffre du mollet et Bodmer est blessé aux côtes. Malgré tout, le Gym a tout à gagner de cette confrontation face à un public marseillais qui, très impatient de voir son équipe décoller grâce à son nouvel entraîneur Marcelo Bielsa, ne ratera aucun faux pas de ses protégés. Les Niçois doivent en profiter et prouver à chacun qu’ils ne méritaient pas de perdre contre Bordeaux. Cette rencontre précède de trois jours la fin du mercato. Un succès ôtera peut-être toute envie à certains de quitter une équipe qui vient de recruter Alassane Pléa, 21 ans, ailier droit en provenance de Lyon, qui fait parti du groupe contre Marseille. Trois points pour enfin lancer la saison avant la trêve internationale ?

(Crédit photo : Cynthia Amato)



Voir plus d'articles de la même catégorie