Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice aura sauvé l’honneur

Ecrit par Martial HESPEL

Championne de France en titre, la N2M de Nice a cette saison joué les play-downs et va décrocher son objectif : titre honorifique de champion de sa Poule. Bonne mobilisation des hommes du coach Laurent Cauet.

Laurent, suite à la déception de ne pas passer en play-offs, tu avais tout de suite annoncé que tu n’allais pas finir la saison en sénateur et que tu voulais terminer premier de la Poule de play-downs…

En gagnant dimanche 3-1 contre Saint-Egrève, nous avons assuré définitivement la première place de notre Poule, c’est une bonne chose de faite. Finir en tête était un objectif de repli après la désillusion de ne pas aller en play-offs : félicitations aux joueurs pour avoir su se remobiliser sur cette deuxième phase.

Comment justement juges-tu la prestation de ton équipe face à un club qui, comme tous les autres – hormis Toulon déjà relégué – luttera jusqu’à la dernière journée pour se maintenir ?

Une prestation d’ensemble assez cohérente face à un adversaire qui s’est bien battu et qui a surtout mieux joué qu’au match aller (Le NVB avait gagné 3-0 à l’aller ; ndlr). Dans ce match la grosse différence se fait dans le secteur du service-réception. Nous avons été capables de leur poser neuf aces ou services gagnants, ils n’en font que deux. Nous avons souvent créé de l’impact sur service smashé, ce qui a eu pour effet de mettre leur passeur loin du filet et de lui offrir moins de solution. Reste tout de même de notre côté un ratio de fautes directes trop important sur le match, c’est ce qui nous coûte le deuxième set perdu 15-25 où nous faisons treize fautes – services et attaques – c’est 50% du set, nous leur avons mâché le travail. 

Comment le groupe a t-il réagi après ce set manqué ?

Dans ce deuxième set on a vu aussi ressurgir sur le terrain de l’agacement et de l’énervement dès que nous sommes menés au score. C’est un de nos soucis de la saison : nous n’avons pas beaucoup de moments faibles mais quand nous les avons l’équipe peut vite exploser, prendre un gros trou au score et perdre le fil du set. Heureusement le début du troisième set a été de qualité au service et en block-défense. Cela nous a ramené vers plus de sérénité et à partir de là nous avons déroulé (8-6 ; 16-13 ; 21-16) pour l’emporter 25-19. 

La fin de match ?

Le quatrième set fût plus accroché parce que les Isérois se sont battus avec l’énergie du désespoir. Ils voulaient pousser pour un tie-break et les échanges furent longs. De notre côté nous étions toujours dominateurs en passant par le centre et sur ballon haut après défense nous sommes capables de créer des ruptures pas eux, cela nous a donné assez de marge pour l’emporter 25-22. 

Il reste désormais deux matchs à disputer à Saint-Etienne et à domicile contre Puygouzon / Castelneau-de-Lévis. Deux formations qui jouent leur maintien. Comment vas-tu aborder ces derniers sets ?

Nous avons un rôle d’arbitre à distance parce que six équipes de cette Poule luttent encore pour éviter la relégation. Nous allons aborder ces matches avec sérieux. Notre équipe est un peu modifiée puisque Kévin Velay, qui était titulaire, s’est fait opéré depuis fin mars. C’est Vincent Malejac qui le remplace et il a su se montrer à la hauteur. Je ne ferais pas beaucoup de changement sur le six de base, simplement alterner un peu plus les temps de jeu entre nos deux libéros Alex Franchi et William Lethuc parce qu’ils donnent tous les deux satisfactions. Si je peux faire entrer les juniors comme Guillaume Pollino ou Corentin Albert, je le ferais mais ils doivent continuer de nous prouver leur potentiel. Ma ligne conduite est simple je ne ferais rien au détriment du score, les deux derniers matches c’est pour faire des résultats et s’imposer.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie