Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice au bout du suspens

Ecrit par Martial HESPEL

C’était le match à ne pas perdre et Nice l’a gagné. Face à Avigion, Mladen Kasic a vu son groupe alterner le bon et le moins bon jusqu’à s’imposer 3 à 2 et revenir à un point de Canteleu.

Sous les yeux du député-maire de Nice Christian Estrosi et de son adjoint aux sports Gilles Veissière, le Nice Volley-Ball a lâché un point à domicile pour la première fois de la saison. Si la rencontre contre Avignon n’a par moment pas atteint des sommets en terme de qualité de jeu, en témoigne un nombre incalculable de services out ou dans le filet, c’est un gros combat que se sont livrées deux formations rêveuses de Ligue A. A l’image du match contre Plessis-Robinson en novembre dernier, Nice va peiner à entrer pleinement dans son match, malgré deux points tout en finesse de son passeur Raphaël Corre. « Il y avait un peu de nervosité. C’était un match à enjeux et il nous a fallu du temps pour mettre la machine en route », évoque le central niçois Francis Nganga. 

Avignon va donc faire la course en tête dans le premier round, en laissant simplement Nice passer devant à 16-15. Mais une mauvaise réception de Mattei, un peu en retrait sur ce match, permet à Avignon de repasser devant (16-17). A 21-24, Matija Sabljak va sauver les deux premières balles de set. A 23-24. Avignon demande un temps-mort. Borota, concentré, se prépare à servir. Filet. Premier set pour Avignon. 23-25. « On a bien commencé le set mais derrière les garçons n’ont pas respecté les consignes au service et au bloc. Si au niveau de l’attaque je suis satisfait, je suis un peu déçu par la défense », confesse l’entraîneur niçois Mladen Kasic. Pendant la pause, le speaker annonce la lourde défaite de leader de Canteleu à Nancy. Un frisson traverse l’antre niçoise. Menés 1 set à 0, les Niçois seraient bien inspirés de boucler l’affaire en quatre sets pour conclure la soirée avec les trois points. De plus, dans le même temps, Orange va perdre à Tourcoing. Il y a un coup à jouer.

« Un troisième set de très bon niveau »

Dans le deuxième set, scénario inverse, c’est Nice qui va faire la course en tête (2-0 ; 10-7 ; 23-21). Malgré tout, grâce notamment à deux contres au milieu du set et à un manque de tranchant de Nice au moment de conclure le point, Avignon reste toujours au contact. Sans être brillant et grâce à un duo de feu composé de Mitrovic et Sabljak, Nice va revenir à égalité (25-22) suite à un bloc de toute beauté de Francis Nganga sur la balle de set. Le troisième set sera à sens unique, Nice va étaler toute sa classe et ne jamais laisser à Avignon le moindre espoir (5-2 ; 15-9 ; 17-11). « On réalise un troisième set de très bon niveau où les garçons ont respecté les consignes », analyse Kasic. « Grâce à une salle pleine et avec une belle ambiance on s’est bien battu et les joueurs se sont libérés mais c’était très dur », s’exprime Alain Griguer, le Président du NVB. Nice monte en puissance et les joueurs jouent à leur réel niveau. Si l’équipe s’est cherchée dans le premier set, elle exprime davantage de mordant dans la suite du match. Mitrovic au smash et Sabljak au bloc conserve un niveau très élevé. 

« On doit plier le match dans le quatrième set »

Pourtant, dans la quatrième set, Nice ne va pas continuer sur sa lancée (3-4 ; 14-16 ; 16-20). « On a des regrets car on doit plier le match à ce moment là après notre bon troisième set », explique Nganga. « On reste fragile et on laisse beaucoup de points en route de façon stupide, il faut le dire », analyse Kasic. « Je demande aux garçons de continuer à servir sur le libero et je ne retrouve pas cette consigne sur le terrain. Ce n’est pas possible de perdre certaines balles comme nous l’avons fait. C’est vraiment dommage car on doit plier le match dans ce set et empocher les trois points. On commence bien cette manche, mais Avignon défend bien et une psychose terrible s’installe chez nous. » Avignon parvient ainsi à égaliser sans forcément être obligé d’élever son niveau de jeu. Tie-break. Mitrovic offre le premier point pour Nice. Chacun y va de son point gagnant ou de sa faute direct (4-4). A partir de là, Avignon va prendre le dessus sur son adversaire dans une salle qui commence à trembler. Mais les hommes de José Amet, vont, malgré eux, laisser les Niçois en jeu. À 9-11, un tiers des points du NVB sont des services d’Avignon qui sont allés mourir dans le filet.

Revenu au score dans une salle en délire, sur sa quatrième balle de match, Nice libère Palmeira et reste invaincu à domicile. « Je pense que tout le monde s’est régalé. Le match aurait pu basculer de notre côté. Il fallait un vainqueur. Nous allons tirer tous les enseignements positifs de ce match. Nice a su faire la différence avec ses internationaux qui ont de l’expérience. Mon groupe est plus jeune. Ça fait plaisir d’entraîner sur ce type de match même si la défaite est au bout », confie très sportivement Amet. Nice se tourne maintenant vers une semaine de travail importante avant un déplacement piégeux chez la lanterne rouge Saint-Brieuc. Les Bretons sont allés gagner à Avignon il y a dix jours. « Ce championnat s’annonce très difficile jusqu’au bout. On revient à un point de Canteleu. C’est une bonne opération. Il faut continuer », conclue Griguer.

(crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie