Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice a retrouvé des couleurs

Ecrit par Martial HESPEL

Cette année, le salle Palmeira a vibré. Oui, cela faisait un bon moment que l’on avait pas frissonné autant à Nice. Bilan de la saison avec le Président du NVB Alain Griguer.

Il a retrouvé l’ambiance des grandes années Ligue A. L’ambiance et ce sentiment de folie qui manquait à Palmeira depuis quelques saisons. Alain Griguer, malgré l’échec du Nice Volley-Ball en finale des play-offs de Ligue B, est satisfait de la saison. L’homme fort du volley niçois a également conscience qui Nice n’a pas seulement manqué la montée en Ligue A lors de ce match décisif. « Nous avons raté le coche. Nous avions une équipe pour terminer premier et donc monter à la fin de la phase régulière sans attendre les play-offs. Malheureusement nous avons perdu beaucoup trop de matchs à l’extérieur. C’était un championnat très disputé. » 

Mais ce que souhaite retenir Griguer c’est aussi et surtout l’invincibilité à domicile de son équipe et l’ambiance retrouvée. « C’est vrai que c’était un peu retombé depuis quelques temps. L’ambiance est revenue. Nous avons réussi à attirer un nouveau public. Il y a eu une réelle osmose entre l’équipe et le public. » Mais Griguer se retrouve aujourd’hui au centre de critiques, relatives, vis à vis de ses choix. 

« Mladen était furieux… »

« On doit se séparer de certains joueurs et ça le public ne le comprend pas vraiment. Ce groupe a obtenu une véritable côte de sympathie. Et puis les Niçois n’ont jamais vu leur équipe perdre à domicile cette année. Ils n’ont vu que des victoires, un parcours exceptionnel, mais je le redis, nous avons connu trop d’échecs à l’extérieur. C’est logique de changer et de faire évoluer le collectif. Bien entendu, si les joueurs changent, Malden Kasic reste l’entraîneur. Je pense que lui aussi a pris beaucoup de plaisir cette année avec un groupe qui avait envie de travailler et faire des résultats. Malgré tout il était souvent furieux des résultats à l’extérieur. Il était impuissant devant cette équipe qui se tétanisait. Mais le courant est bien passé, les garçons étaient beaucoup à l’écoute. On voit tout de suite quand les joueurs écoutent l’entraîneur. C’était le cas. » 

« La NM2 aurait pu faire mieux »

Un autre élément qui conclu une saison loin d’être négative, c’est le montée à Paris pour disputer la finale. « Oui c’est une récompense pour l’équipe, le staff, le club. Ça fait du bien de jouer là-bas. Tout le monde travaille et c’est important, même si on ne monte pas en Ligue A, de terminer par ce type d’événement. Nous avons connu assez de soucis lors des saisons précédentes pour avoir des moments comme ça. »

Une autre satisfaction pour Alain Griguer, c’est la bonne tenue de la réserve niçoise qui a terminé septième de la Poule A de NM2, entraînée par un nouvel entraîneur, Laurent Cauet. « C’est une très belle saison mais je pense qu’elle aurait pu faire encore mieux », explique Griguer. « Il y avait beaucoup de nouveaux jeunes au sein de cette équipe et certains ont eu un peu de mal à gérer le double projet avec la Ligue B. » Cauet, lui aussi, sera toujours à Nice la saison prochaine à la tête du centre de formation.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie