Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Nice a fait le plus dur

Ecrit par Martial HESPEL

Championne de France en titre, la Nationale 2 du Nice Volley-Ball joue cette saison les play-offs après avoir été moins fringante en phase régulière. Mais le maintien est en bonne voie après avoir battu Saint-Etienne.

Une victoire. Voici ce qui a manqué à la N2M du NVB pour se qualifier en play-offs. Champion de France il y a un an dans la division, le club avait fait le choix de ne pas se lancer en Elite Nationale. Un groupe remanié a été constitué, mais finalement, pas tant que ça, de nombreux cadres sont toujours là : Suc, Franchi, Velay, Meunier ou encore Valat. Mais ce ne fut cette fois pas suffisant pour passer un play-offs. Malgré tout, dans une Poule de play-downs où six équipes sur huit se tiennent en quatre points (Toulon étant déjà condamné ; ndlr), Nice possède huit points d’avance sur son dauphin et dix sur le premier relégable à cinq journées de la fin de cette seconde phase. Autant dire qu’il faudrait une catastrophe pour que Nice descendent même si le coach Laurent Cauet reste prudent. « Mathématiquement le maintien n’est pas encore acquis, il est en bonne voie, mais nous devons rester appliqués et chercher à faire toujours plus. Nous occupons la tête du classement, c’est une place que nous souhaitons garder et que nous défendrons jusqu’à la fin de saison », précise-t-il à www.magsport06.fr. « Aujourd’hui, à côté des résultats sportifs, nous travaillons surtout au développement et au renforcement de nos structures au sein du centre de formation. Cette deuxième phase me permet de beaucoup solliciter Valéry Bailleul notre préparateur mental, ainsi que Sophie Brinks qui établit les programmes de préparation physique. Il y a aussi Emile Bramerie qui depuis quelques semaines me seconde en tant qu’adjoint et qui nous apporte aussi son énergie. »

Au niveau des résultats purs, Nice s’est fait peur sur son avenir au soir de la première journée. Une défaite, à Palmeira, contre Narbonne 3 sets à 1 qui a sans doute donné quelques sueurs froides à l’entraîneur tant dans le jeu que dans l’état d’esprit. « Il y avait peu d’engagement sur le terrain, voir un manque de concentration important chez certains joueurs cadres, nous avons perdu logiquement avec une faible prestation de notre part. » Heureusement, les succès 3-0 à Saint-Egrève et plus récemment 3-1 à domicile contre Saint-Etienne ont permis aux Niçois de se rassurer et de se donner de l’air. « A Saint-Egrève il y a eu en revanche une saine réaction avec une prestation solide et une équipe de Nice appliquée de bout en bout. Nous nous imposons de manière collective grâce à une très grande qualité de service et un bon fond de jeu. Contre Saint-Etienne il y a eu du très bon et du moins bon : je pense que nous avons commis un peu trop de fautes directes au service et que notre distribution aurait pu être plus varié. A côté de ça nous avons été très performants en contre-attaque, que ce soit sur des relances faciles ou après défense, nous avons asphyxié nos adversaires dans les phases de transitions. »

Le mois de mars des Niçois sera jalonné de deux déplacements : le 13 mars à Puygouzon / Castelnau-de-Lévis et le 20 mars à Narbonne. Deux matchs bien différents. « Puygouzon, c’est six heures de trajet sans les pauses. Leur salle est un peu particulière au niveau des repères et ils sont les seuls de la division à jouer avec une certaine marque de ballon dont le touché est très différent des nôtres. Il faut toujours un peu de temps pour s’adapter à toutes ces contraintes. Mais l’AS Cannes a su s’imposer là-bas il y a quinze jours et je pense que nous pourrions les imiter également. Narbonne, une forteresse du volley où c’est toujours compliqué de s’imposer, surtout que les Narbonnais sont sur une spirale dynamique de trois victoires. Mais c’est bon d’avoir du fil à retordre face à des adversaires qui eux jouent leur maintien sur les prochaines journées. » Malgré une saison moins bonne que la saison passée, il est évident que le club verrait d’un très bon œil une première place en play-downs pour lancer la dynamique version 2017.

(Crédit photo : NVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie