Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mougins se replace au forceps

Ecrit par Martial HESPEL

Le début de saison de la NM3 de Mougins est chaotique mais grâce à un beau sursaut d’orgueil, les Mouginois ont gagné le week-end dernier et se donnent de l’air au classement.

Mougins plie mais ne rompt pas. Avant-dernier la saison passée de NM2, le M.O.M joue cette saison en NM3 et rien n’est simple pour ce jeune groupe. « Une partie de l’équipe de cette saison n’a ni connu la NM3 ni la NM2. La plupart possède entre 18 et 25 ans », explique Philippe Peyre, co-entraîneur de l’équipe avec Jérémy Magar. De la saison 2012-2013, il ne reste que trois éléments. « On continue d’engranger de l’expérience. » Mais les blessures n’épargnent pas le groupe, à un poste en particulier. Depuis la défaite à Antibes (3-0) le 6 octobre dernier, Mougins ne possédait plus qu’un central. Mais ce dernier s’est blessé également le week-end denier. Ainsi, c’est Peyre en personne qui joue à ce poste bien qu’il soit réceptionneur/attaquant de formation. « J’ai déjà dépanné à ce poste de central pour les besoins de l’équipe tout au long de ces dernières saisons », explique t-il. 

« Un panaché d’erreurs »

Malgré tout, l’équipe a prouvé qu’elle possédait de belles ressources mentales. Après deux défaites en championnats, une troisième était prévisible le 27 octobre lorsque les Mouginois étaient menés 2 sets à 0 à l’Entente Sportive Meylan/La Tronche (26-24 25-17). « Les deux premiers sets ont été un panaché d’erreurs de notre part. Nous menions au premier set jusqu’à 22-23 avant de se faire coiffer sur le poteau. Nos adversaires ont joué de manière juste en fin de set. Dans la deuxième manche, le moral avait pris un coup et on continue à se chercher. » La déroute se poursuit dans le troisième set avec un score de 21 à 12 pour Le Tronche. Une valise supplémentaire ?

« L’équipe s’est rebellée »

« Nous allons effectuer une grosse remontée pour l’emporter à la surprise générale (26-28). » L’élément déclencheur ? Le staff du M.O.M va faire rentrer son deuxième muté en provenance de l’US Cagnes. Pour le premier muté, Mougins n’a jamais eu aucun souci pour l’aligner. La situation a dès le début été clarifiée entre les deux clubs. Pour le second, la clarification a mis beaucoup plus de temps (lire ici les présicions de l’US Cagnes). Le joueur n’a donc pu jouer pour Mougins que le week-end dernier pour la première fois. « Dès sa rentrée, l’équipe s’est rebellée. » Interminable sera la quatrième set. Après avoir sauvé quatre balles de matchs, Mougins va remporter la manche 31-33.

Blessure du second central

En fin de match, un nouveau coup du sort va frapper le M.O.M. Au moment où le score est de 11 à 10, le deuxième central de Mougins va se blesser : un entorse. « L’équipe n’a pas sombré pour l’emporter 15 à 11. » L’équipe du Président Frédéric Pastorello s’impose, remporte les deux points de la victoire d’un match en cinq sets, se replace à la sixième place d’un groupe de dix équipes et se rassure après deux défaites (3-0).

« Nous pouvons réagir »

Dimanche à 15h00, à l’occasion de la cinquième journée, Mougins reçoit Arles (3e). Cette équipe reste sur deux défaites consécutives : 3-2 à Fréjus et 3-1 à domicile contre Cannes. Le premier objectif pour Mougins est de pouvoir aligner son central blessé depuis Antibes afin de palier à la blessure du deuxième central qui n’a pas terminé le match de La Tronche. Quant à Philippe Peyre, il n’entraînera plus tant qu’il devra suppléer sur le terrain à jouer au centre. Mais le bilan de la quatrième  journée, malgré les soucis physiques, reste positif : « Nous nous sommes prouvés à nous-mêmes que nous pouvions réagir en toutes circonstances », conclue Peyre.



Voir plus d'articles de la même catégorie