Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mougins doit vite se reprendre

Ecrit par Martial HESPEL

Période très délicate pour la Nationale 3 de Mougins. Pastorello, Spina et les autres sont dans le dur. Si Pribanovic retient un bon niveau de jeu, la glissade au classement est réelle. Méfiance…

Dimanche 26 novembre 2015, Mougins reçoit Mandelieu. Dans le duel maralpin, les locaux s’imposent 3 sets à 1. Trois points qui permettent à Dusan Pribanovic de faire un pas supplémentaire vers un maintien, presque confortable. Avec onze points en sept journées, tout se passe plutôt bien pour un groupe, très jeune, dont la progression est attendue de match en match. Mais depuis, la glissade. Tout est à refaire. Défaite 3-0 à domicile contre Grasse et depuis la reprise de janvier, deux déplacements et deux revers : 3-0 à Avignon et 3-1 à Aubagne. C’est-à-dire aucun point en trois matchs. Une place de septième avec désormais seulement trois points d’avance sur Aix, neuvième et premier relégable. 

Pourtant, à Aubagne, les débuts sont convainquant (23-25). Mougins fait donc un premier pas pour ne pas repartir bredouille. Sauf que derrière les locaux vont remporter les trois manches suivantes très largement : 25-16 25-18 25-21. « Le premier set, on a bien commencé et on a bien joué tout le match. Aux troisième et quatrième sets on est devant : 11-15 lors du quatrième. Et on a pris deux fois une série de services de la part du pointu d’Avignon qui est le meilleur pointu de la division. On ne peut rien dire. Avec deux joueurs de quinze ans dans le six majeurs, ça se joue à l’expérience. Et avec un pointu de la qualité de celui d’Aubagne, ça fait la différence. » De plus, le technicien explique à www.magsport06.fr qu’était privé de deux joueurs blessés.

Match décisif contre Monaco ?

C’est donc un moment très délicat pour Mougins qui a fait le pari de sa jeunesse pour se maintenir cette année et poser des pierres pour l’avenir : objectif Nationale 2 en 2018. Mais il faut impérativement se concentrer sur le moment présent et le premier mois de l’année est compliqué. « Le mois de janvier est toujours difficile physiquement. Il y a pas mal de blessures, de fatigue et la reprise après la trêve et les fêtes. Pas uniquement chez nous, même chez les professionnels c’est une phase délicate. » Sauf que, encore une fois, Mougins est très jeune : 15, 16 ou 17 ans pour une partie de l’effectif. Ainsi, moins de bouteille et tout peu très vite tourné…

Le championnat approche d’une nouvelle trêve, jusqu’au 20 février. L’occasion de récupérer du monde et de se lancer le mieux possible pour le sprint final. Mais avant cela, samedi soir, un match capital dans l’optique du maintien se présentera : Mougins septième avec dix points, reçoit Monaco huitième avec huit points. Le perdant de la rencontre devra s’inquiéter très fortement pour son avenir dans la division. « C’est un match très important pour nous. En gagnant on pourrait récupérer le top 6. Le groupe va bien moralement car on a bien joué hier contre Aubagne. On va se préparer à 200% pour le match contre Monaco. » Une grande partie du projet de Nationale 2 se joue maintenant pour Mougins.

(Crédit photo : MOM)



Voir plus d'articles de la même catégorie