Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Mougins doit s’accrocher

Ecrit par Martial HESPEL

En NM2 la saison passée, Mougins est aujourd’hui aux portes de la Pré-Nationale (Classement). Dans l’ombre des féminines, les garçons du Président Pastorello doivent se battre. La réserve de la NM3 est condamnée depuis bien longtemps à descendre en Régionale (Classement).

Frédéric Pastorello, à peine reléguée de NM2, l’équipe est aux portes de la zone rouge de NM3 et donc de la Pré-Nationale. Comment expliquer cette chute ?

Des quatorze garçons de l’effectif, seuls trois étaient présents la saison passée. L’équipe a donc été renouvelée à 80%. Nous avons décidé avec le nouvel entraineur de repartir avec des jeunes du club. Kevin Pépino, Martin De Conninck, Fabien Ortola et Yoann Rey-Ricord sont issus de notre école de volley. En deux saisons la moyenne d’âge est passée de 34 à 22 ans. Alors oui c’est compliqué, mais en parfaite adéquation avec l’idée que le club souhaite mettre en place. La Nationale doit être une escale pour nos jeunes. Certains resteront au club et d’autres partiront pour aller jouer à un niveau supérieur. La saison prochaine, quatre de nos U15 première année évolueront en régionale et dans deux ans en Nationale.

Avec un calendrier périlleux, des matchs contre Fréjus et Cannes à jouer, votre situation n’est pas très enviable…

Nous n’avons pas su prendre les points au bon moment. Notre effectif est court. Notre libéro est rentré chez les pompiers de Marseille, notre passeur est devenu papa, un central a joué deux matchs avant de se blesser et pour finir un de nos receptionneurs/attaquants est à l’infirmerie depuis janvier. Il reste deux matchs contre des équipes qui ne jouent plus rien. Allons nous avoir le supplément d’âme pour s’en sortir ? C’est ce que je pense.

Les forces du club en faveur des féminines ne sont-elles pas au détriment du rendement de votre équipe première masculine ?

Nous étions un OVNI : un club avec deux équipes à haut niveau. Mais financièrement c’est compliqué de bien gérer les deux. Surtout que nous commençons à peine à sortir notre propre élite. Mais oui c’est un paradoxe, car nous sommes performants en jeune avec les garçons. Nous allons remporter le titre Poussin au niveau départemental (Classement). Nous avons déjà obtenu celui des Minimes (Classement), qui sont encore en course pour la finale de la coupe de France, ces mêmes Minimes sont allés jusqu’en quart de finale en Cadet. Nous avons donc de vraies ressources dans la catégorie masculine. Alors si nous avons mis moins de moyens pour notre équipe première masculine, c’est pour favoriser les équipes de jeunes et non pour davantage favoriser la première féminine. Nous comptons actuellement cinq entraineurs salariés, dont quatre sur les équipes amateurs. Nous allons continuer à former, même si par le passé, nous n’avons pas récolté les fruits de notre formation, nos joueurs étant partis pour des clubs plus prestigieux.

Un dernier mot ?

Ce que je retiens surtout, c’est qu’aujourd’hui nous sommes un club respecté par les techniciens, si cette saison ça veut nous sourire à nouveau, nous aurons placé quatre équipes de jeunes en finale lors des quatre dernières saisons et cela suffit à la fierté de notre club.

(Crédit photo : M.O. Mougins Volley-Ball)



Voir plus d'articles de la même catégorie