Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

« Monter en Nationale 1 avec Cagnes »

Ecrit par Martial HESPEL

Dans une interview où le fantôme de la dernière saison antiboise est omniprésent – six mentions du terme Antibes dans l’interview – Fabrice Blonbou se confie à la direction Cagnoise.

« Sans parler tout de suite de professionnalisme, on peut largement ambitionner d’aller en Nationale 1 et s’inspirer d’un club comme Bruguières qui a de petits moyens mais qui a su s’organiser et s’entourer de gens compétents. » Voici la phrase à retenir de l’interview. Arrivé en mars dernier à la place de Raphaël Gallice et quelques semaines après la relégation actée en PNF, Fabrice Blonbou voit loin, très loin avec l’US Cagnes-sur-Mer.

Sa fin de saison ne lui a pas permis de redresser le navire en raison des départs de nombreux cadres pour différentes raisons : Valérie Faure, Hermet, Cabanero, Bonche, Livoti, Manfiotto ou encore Kondjingo. Le club rappel que des douze filles inscrites sur la première feuille de match de la saison, seules cinq étaient encore là en juin. Savait-il déjà qu’il allait rester en Pré-Nationale ? Nul le sait. Dans tous les cas, Blonbou a été contraint de recomposer le groupe et lancer plusieurs U18 pour, non seulement préparer l’avenir, avec Camille Martin notamment, mais aussi et surtout pour terminer avec un groupe viable.

« J’avais pronostiqué à raison le résultat sportif de Cagnes : même si j’ai tenté d’inverser la tendance. Le club n’est pas encore totalement dans une logique de compétition, l’année dernière ils se sont bien maintenus grâce à une continuité dans le travail et un élan d’enthousiasme qui a porté l’équipe vers des résultats corrects. La condition sine qua none pour continuer à travailler ensemble était la mise en place d’un projet cohérent pour retourner vers un niveau de jeu plus méritant pour un club formateur comme Cagnes. Nous avons donc fixé des axes de travail technique, médical, marketing, économique. » Tout cela dans, le but, revenons à notre première citation, de poser les premières pierres d’une future Nationale 1 ? Tout cela est très ambitieux quand on sait que le club se voyait en Nationale 2 en 2018. Mais cette relégation, bien qu’étant un véritable échec, ne remet en rien les ambitions du Président Pierre Faure comme le confirme Blonbou.

« J’ai pour ambition de retourner vers les niveaux professionnels, ce club a un gros potentiel. En effet, étant exclusivement féminin et tourné vers une culture de formation, cela fait plaisir d’arriver au gymnase et voir toutes ces jeunes filles s’entraîner. J’espère apporter quelque chose de différent à ce club et participer à la mise en place d’une nouvelle aventure. Cagnes pourrait être la bonne surprise des prochaines saisons. Avec la refonte des poules des championnat nationaux, il y aura plusieurs promus en Nationale 3 la saison prochaine, mais nous viserons la victoire en championnat même si nous savons que nous trouverons des adversaires plus expérimentés que nous : ce qui n’est pas difficile vu la jeunesse de notre équipe. Le recrutement sera orienté sur des joueuses qui présentent un profil adéquat à notre équipe et au projet de jeu que nous mettrons en place et surtout des joueuses que nous pouvons garder plusieurs saisons avec de vraies perspectives. La victoire doit faire partie de l’apprentissage de nos joueuses, ce sera dur, mais c’est l’objectif minimum. »

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie