Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Montées en NF3 et NM3 pour Saint-Laurent

Ecrit par Martial HESPEL

Un an après avoir échoué sur la dernière marche, les deux Pré-Nationales garçons et filles du VBSL oueront la saison prochaine en NM3 et en NF3. Bouleversement. 

Révolution dans le monde du volley-ball des Alpes-Maritimes. Pour la première fois de son histoire, en cinquante ans d’existence, Saint-Laurent va jouer en Nationale 3. Cerise sur le gâteau, si cela était une évidence pour les féminines, les garçons montent eux aussi. « Nous avons du mal à réaliser », confie à www.magsport06.fr le Président du VBSL, Gérard Rémond. « On espérait vraiment monter avec les filles. Elles terminent la saison invaincues, toutes compétitions confondues. Cela aurait été un drame de ne pas monter. Les garçons étaient davantage dans la position d’outsider. Ils ont joué le tournoi de qualification au championnat nationale sans pression et ont gagné les deux matchs. C’est une grosse satisfaction pour les dirigeants. On termine vraiment la saison en beauté, de plus, nous avons organisé le TQCN pour les féminines. Nous avons donc vécu la montée des filles à domicile. C’est très plaisant et très agréable. » 

« L’été va être chaud »

En effet, les filles à domicile n’ont pas tremblé. Les garçons ont réalisé la même performance à Clermont et se payant le luxe de battre le VBC Clermontois, en trois sets, lors de leur deuxième match. « L’année dernière, les deux équipes avaient déjà participé aux TQCN et les deux avaient échoué. C’était une grosse déception car on pensait voir au moins une équipe monter. Alors, tout le monde est reparti pour une saison, sans rien lâcher, nous avons continué en se disant que ça allait sourire. » C’est donc un été riche en activité qui attend le club pour se structurer. Pour rappel, en un demi-siècle d’existence, Saint-Laurent n’avait jamais connu la Nationale 3 que ce soit avec les filles et les garçons. « Il va falloir gérer tout ça. Au niveau sportif, les entraîneurs ont déjà réfléchi. Et puis au niveau financier et administratif, il faudra passer un cran au dessus. L’été va être chaud mais on le savait. Nous allons maintenant discuter avec la mairie. » 

« On va se renforcer »

En effet, Saint-Laurent va chercher à se renforcer et en particulier chez les garçons. Car, si chez les filles le groupe actuel pour légitiment jouer bien plus qu’un simple maintien en Nationale 3, il faudra peut-être voir arriver deux ou trois joueurs pour l’équipe masculine. « J’ai entendu un peu partout que lorsqu’on monte en Nationale 3, si on joue simplement le maintien la première année, c’est le meilleur moyen pour tout de suite retomber en Pré-Nationale. Alors on va se renforcer pour jouer la première partie de tableau. Nous allons trouver quelques recrues. » Le club devrait maintenir sa ligne de conduite au niveau des objectifs. Il voudra voir sa NF3 jouer les premiers rôles et se positionner pour l’avenir et pourquoi pas jouer la montée en NF2 dans deux ou trois saisons à venir. Les garçons, comme cette année, feront leur bonhomme de chemin, sans pression. A noter que sauf déicision personnelle de leur part, les deux entraîneurs, Pascal Drouot pour la NF3 et Ruben Barrera pour la NM3, resteront sur leur banc respectif, comme nous l’a confirmé Gérard Rémond. 

(Crédit photo : Volley-Ball Stade Laurentin)



Voir plus d'articles de la même catégorie