Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco veut autre chose

Ecrit par Martial HESPEL

Vendredi, la Nationale 2 Masculine de Monaco a repris l’entraînement. Un premier contact nécessaire avant de partir en stage ce dimanche à Tignes avec beaucoup d’envie.

Tout le monde était là : 17 joueurs. Les trois nouvelles recrues également : Nedovic, Marcus et Claire. Monaco a symboliquement débuté vendredi soir sa troisième saison en Nationale 2 par un premier rassemblement. « Nous avons commencé par la présentation rapide de la préparation car, dès dimanche, nous partons à Tignes en stage pour une semaine complète. On va là bas pour la troisième année consécutive », décrit l’entraîneur Xavier Mangematin (Photo) à wwww.magsport06.fr.

Trois garçons ne seront pas à Tignes pour raison professionnelles : Danilo Nedovic, Guillaume Oversteyns et Yann Adam. « Comme d’habitude ce sera un stage dans des conditions optimales avec tout sur place, ce qui me permet de mettre en place trois entraînements par jour avec de la musculation le matin, de la course à pied l’après-midi et le handball dans la foulée. » Vendredi soir, tout le groupe a couru pendant 45 minutes sur le sentier des douaniers à Monaco, au bord de la mer. Quelques étirements en guise d’épilogue. Les Monégasques partiront donc ce dimanche matin pour arriver à destination en fin d’après-midi. Le programme au quotidien sera chargé avec, ici et là, des activités pour varier et offrir un côté ludique à cette semaine.

L’objectif de ce stage est d’avancer vite pour être prêt physiquement pour le premier match amical du 21 août à Monaco, contre le Bâtiment Nice, club de Nationale 3. Le coach a vu un groupe motivé et qui a hâte d’en découdre. Les tests à Tignes et la traditionnelle pesée du lundi, seront un moment important. Mangematin, à vue d’œil, a retrouvé un groupe plutôt affûté et qui a évité les prises de poids. « De tout façon c’est dans leur intérêt. Avec trois entraînements par jour à Tignes, si tu es en surpoids et en manque de condition, tu vas vite exploser. Tu ne peux pas tricher. » Surtout que derrière, après les trois entraînements quotidien à Tignes, Monaco s’entraînera encore, deux fois par jours, pendant quinze jours. Les matchs amicaux vont, au milieu de ce programme, s’enchaîner. Après le Bâtiment le 21 août, Monaco jouera à Pasteur contre la Nationale 1 du Cavigal le 26, puis, trois jours plus tard, à Saint-Raphaël; une autre Nationale 1. Septembre sera aussi chargé. « Mentalement, ils sont frais. On a bien coupé depuis fin juin : c’était l’objectif. Physiquement, je n’ai aucune inquiétude. »

La reprise des matchs officiels va arriver vite avec, comme il y a un an, un premier tour de coupe de France à Nice, contre la Nationale 3 du Bâtiment, le 12 ou 13 septembre. Puis, dès le 19 septembre, un début de championnat à domicile contre Valence. Puis, ce sera un possible deuxième tour de coupe, avant d’aller à Aix le 3 octobre. « On va tout de suite être dans le bain. » Mangematin, à première vue, même si beaucoup d’infos plus ou moins vraies circulent au sujet des différents effectifs, estime que le championnat sera beaucoup plus homogène. La saison passée, très vite, un trio s’était détaché et des équipes, en difficulté, ont été condamnées de façon prématuré. Ainsi, Monaco, rapidement, n’a rien eu à jouer que ce soit en haut, comme en bas de tableau. Malgré tout, le groupe ne s’est pas endormi, en terminant très fort.

« La Poule sera homogène et ce sera une vraie difficulté. Il est encore difficile de se prononcer sur certains effectifs, mais on se concentre déjà sur nous. L’effectif n’est pas chamboulé et nos trois arrivées vont vite s’intégrer. On sait que les centres de formation sont difficile à jouer. Aix monte et Nîmes est toujours là. Saint-Etienne descend de Nationale 1, il y aura Valence et puis des équipes du Var compliquées comme La Seyne. Ou encore Chateauneuf et Marseille. Le danger viendra de partout. Je ne pense pas qu’une équipe dominera le championnat, mais de ce que j’ai vu, le recrutement de Frontignan est intéressant. » Monaco compte sur une préparation sérieuse pour être rapidement compétitif. Et il le faudra. Le coach fera un premier bilan comptable après quatre journées de championnat.

(Crédit photo : Magsport06)



Voir plus d'articles de la même catégorie