Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco trop fébrile en défense

Ecrit par Martial HESPEL

La phase de Poules de la Ligue des Champions s’est éloignée pour Monaco. Mercredi, à l’occasion du match aller des barrages, avec des absents, l’ASM s’est inclinée 3-1 à Valence.

Ce mercredi soir, Monaco avait rendez-vous à Valence lors de son match aller des barrages qualificatifs pour la phase de Poules de la Ligue des Champions. Sans le latéral gauche Layvin Kurzawa et le meneur de jeu Joao Moutinho tous deux blessés à la cheville lors du match de championnat contre Lille vendredi dernier, Monaco partait clairement diminué. « On a fait une grosse faute collective », constate avec regrets Fabinho à la fin de la rencontre au micro de BeInSport.

Valence au rendez-vous

Invités par le club à venir soutenir leur équipe, les supporters valenciens ont répondu présents : 50.000 âmes ont garni les tribunes du stade Mestalla. Un soutien non négligeable qui va rapidement se conjuguer au carton jaune de Bernado Silva dans les cinq premières minutes pour une charge irrégulière. Déstabilisée, la défense monégasque va prendre l’eau. La doublure de Kurzawa, Echiejile, réalise une erreur de placement sur un centre adverse laissant Sofiane Feghouli remettre une balle en retrait pour Rodrigo qui fusille la cage de Subasic. Le portier monégasque tente de remettre de l’ordre dans sa défense avec autorité mais sans réelle efficacité. On joue seulement depuis quatre petites minutes. Pendant la première demi-heure les Monégasques inquiètent en défense en mélangeant maladresses et actions ratées. Valence pousse : enchaînant les centres et autres contres attaques rapides obligeant Subasic à s’employer à plusieurs reprises. Battus dans tous les secteurs, les hommes de Leonardo Jardim perdent la plupart de leurs duels.

Le réveil monégasque ?

Juste avant la mi-temps, Monaco va passer proche de l’égalisation. Martial, seul joueur vraiment dangereux offensivement, récupère un ballon dans le camp espagnol et ouvre parfaitement le jeu permettant à Bernardo Silva d’être en position idéale pour marquer. Mais le Portugais voit sa frappe déviée par Ryan, le gardien valencien, sur le poteau. Cette action dynamise le secteur offensif des hommes du Rocher qui mettent de plus en plus de pression devant la cage adverse. Malgré tout, la fébrilité défensive persiste. Martial, encore lui, finit par trouver la faille et marque.. Refusé pour un hors-jeu logique. A la reprise, le jeune attaquant monégasque récidive et réalise un festival côté gauche dribblant deux joueurs avant de déposer un centre au cœur de la surface de réparation. Mal repoussé par la défense de Valence, Pasalic en profite pour conclure l’action d’une frappe sèche permettant aux Azuréens de marquer un but à l’extérieur. Monaco revient dans la partie. On joue la 49e.

Une défense aux abois

Malgré un secteur offensif retrouvé, la défense monégasque reste en grande difficulté. Les absences d’Abdennour – sur le départ – et de Kurzawa – blessé – se font grandement ressentir. Valence profite du laxisme de la ligne arrière des coéquipiers du capitaine Toulalan sur le deuxième but : un copié collé du premier avec Parejo à la conclusion. Là où Monaco rate peut-être la phase de Poules ? A un quart d’heure du coup de sifflet final, Martial réalise une remontée de terrain de 60 mètres avant de se faire crocheter sous les yeux de l’arbitre de surface qui n’indique pas le point de penalty. Très contestable… Sur une énième faute défensive, Valence achève Monaco à la 85e. Sur un corner rentrant, personne ne prend l’initiative pour dégager le ballon qui est finalement écarté au niveau du point de penalt. Faghouli termine le travail. 3-1. Valence prend une option sur la qualification et Monaco aura l’occasion de se racheter lors du match retour qui se jouera au stade Louis II ce mardi 25 août à 20h45.

[ Par Loïc Brière ]



Voir plus d'articles de la même catégorie