Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco sur un nouveau cycle

Ecrit par Martial HESPEL

Ce week-end s’ouvre une nouvelle saison en Nationale 2 et l’AS Monaco de Xavier Mangematin sera comme chaque année un client au haut de tableau. Décryptage. 

Régulièrement dans le top 5 de Nationale 2 depuis plusieurs années, l’AS Monaco reste pourtant à chaque exercice à une distance raisonnable de la course à la montée. Alors, toujours sous la conduite de Xavier Mangematin, c’est encore ambitieux que les rouges et blancs s’avancent, avec un groupe qui sans être chamboulé, a tout de même bougé. Sept nouveaux garçons arrivent, dont cinq de l’extérieur car en effet, Arnaud Arches et David Da Silva Ribeiro, formés au club, intègrent l’équipe fanion. Et puis, chaque poste se voit offrir du sang neuf avec Valentin Valladon, Julien Chasteland, Housni Mohamed, Sylwann Rodzko et Anthony Ganfoldo. « L’équipe avait besoin d’un nouvel élan après s’être appuyée sur un groupe stable depuis trois ans. Pour continuer à progresser, il fallait renouveler une partie de l’effectif », explique l’entraîneur. Mais si Markus, Adam, Cadet et Cikanauskas ont changé d’air, les cadres historiques sont toujours là, à l’image du Capitaine emblématique, Martin Cottarre, avec autour de lui Dumas, Ilic, Nedovic ou encore Oversteyns. Les gardiens bougent pas, avec Breemeersch et Reinwarth. Claire, Kasperkiewicz, Martin et Plaquin complètent tout cela avec talent.

« Le groupe se comporte plutôt bien. Nous n’avons pas forcément modifié notre préparation mais elle a été adaptée avec ce tour préliminaire de coupe de France qui est venu se greffer. L’objectif restait néanmoins d’être prêt pour la première journée de championnat ce samedi 17 septembre. On a donc utilisé ces deux rencontres, qu’il fallait gagner, pour progresser collectivement et individuellement. » Car en effet, c’est très tôt, dès le 3 septembre, que Monaco a débuté officiellement sa saison, avec un succès 24-33 sur le terrain de la Nationale 3 de Draguignan. La semaine suivante, une victoire encore plus large, 25-38, chez une équipe de Mougins – Mouans-Sartoux en rodage total suite à un été mouvementé. Monaco, sur ce second match, s’est rendu le match facile en menant 2-8 après dix minutes. « Je leur avais demandé de mettre beaucoup d’intensité pour se mettre rapidement à distance. Ils ont parfaitement respecté la consigne. Ainsi quand on a eu un temps faible, les joueurs l’ont plutôt bien géré. Ils ont su majoritairement rester concentré et appliqué. »

Deux matchs, deux victoires, une aventure en coupe qui continue et un nouveau tour le 24 septembre, enfin à Monaco, contre une autre Nationale 2, La Crau. « Le projet de jeu a bien avancé. L’aspect le plus important était le secteur défensif où nous étions inconstants l’an passé. On a passé les premières semaines à mettre en place cet aspect du jeu. On l’a d’abord mis en place sur le terrain cette année et après on l’a décortiqué à la vidéo en essayant de trouver les bons ajustements et clarifier certaines difficultés que l’on avait. Offensivement, les matchs amicaux ont permis de se construire tranquillement. On a tout de même une base de travail commune de deux ans pour certains. Les nouveaux ont plutôt vite intégré l’ensemble du jeu. »

Plusieurs points positifs donc car le début de championnat s’annonce déjà solide avec la réception ce samedi de… La Crau ! Et oui. Mais ce n’est pas tout, Mangematin voit plus loin. « C’est à l’image du début de saison avec le déplacement à Frontignan, la réception d’Ajaccio, le match à Vitrolles et la venue d’Aix. On va rapidement savoir ce que l’on vaut face à des équipes qui occuperont le haut de tableau. Donc d’un côté, on est rentré plus vite que d’habitude dans la compétition avec la coupe et ce n’est peut-être pas plus mal. La Crau s’est bien renforcée, ce sera une belle affiche pour débuter. » En résumé, le coach évoque un bon déroulement dans la préparation, de lourdes charges physiques, qui expliquent en partie, peut-être, les résultats en amicales, opposés à la belle santé affichée en coupe. Le technicien possède la quasi totalement de son groupe. Gravement blessé la saison dernière, Danilo Nedovic a repris les entraînements et devrait être présent pour la double confrontation face à La Crau. Si Ribeiro est out en raison d’une contracture, l’incertitude plane toujours sur Rodzeko qui s’est ressenti d’une douleur à la cheville mercredi soir.



Voir plus d'articles de la même catégorie