Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco, solide jusqu’au bout ?

Ecrit par Martial HESPEL

Le discours est clair du côté de Monaco : monter en fin d’exercice en Elite Nationale. Le début de saison est à la hauteur des ambitions mais la suite de la saison sera très chargée.

Quatre matchs, douze points et aucun set de perdu. Voilà l’excellent bilan de la Nationale 2 Féminine de l’AS Monaco en ce début de saison. Un Rocher solide leader. 

Et si, lors de la dernière rencontre, le centre de formation du Cannet-Rocheville aura offert une vraie résistance, les premiers matchs ne furent qu’une formalité avec 37 points encaissés contre Venelles, 38 à Gruissan ou encore 45 contre Hyères / Pierrefeu. Pour la libero Manon Rebuffel, qui se confie à www.magsport06.fr, ces résultats sont logiques. « Sans jouer les prétentieuses, ces résultats étaient attendus car l’objectif est clair. On veut remonter en Elite Nationale. On en parle depuis cet été. » Les choses sont dîtes et affirmées. Le club s’est donné les moyens pour réussir avec les venues de Hayat Bachery, Mathilde Giordano, Vendy Haragova et Léna Chameau.

Ce samedi à 18h00 au Moneghetti les Monégasques reçoivent l’Union. Equipe de bas de classement, avec une seule victoire au compteur mais qui l’a justement décroché à l’extérieur contre une belle équipe de Lattes / Montpellier. Si Monaco est sur le papier clairement au dessus, il ne faudra pas négliger le fait que leur adversaire a été capable d’un gros match hors de ses bases il y a quinze jours. « On se méfie de toutes les équipes : peu importe qui on a en face de nous, peu importe le niveau de l’adversaire ou l’endroit du match », ne néglige pas Rebuffel. « Pour continuer un parcours sans faute on va se battre sur chaque point, chaque match et le travail est la clé que nous inculque notre entraîneur. »

Les filles de Eva Hamzaoui ont encore six matchs à jouer en 2019 et pour monter il faut réussir à engranger un maximum de points maintenant. Personne ne sait de quoi sera fait l’avenir et l’hiver sera très chargé après une infime trêve de Noël avec dix matchs à jouer entre le 11 janvier et le 29 mars pour un total de seize rencontres en 2020. « De très gros matchs arriveront à ce moment là. Notre trêve sera très courte car on va jouer Albi le 22 décembre puis Mauguio dès le 11 janvier ! Mais pas d’inquiétude, on reprendra avec une bonne préparation physique et mentale. On est toutes motivées. » 

Seule incertitude – et c’est la même pour tout le monde – c’est la tenue ou non de la coupe de France. Un flou intégral actuellement pour les acteurs. Mais l’essentiel est ailleurs pour Monaco…

(Crédit photo : Alain / AS Monaco VB)



Voir plus d'articles de la même catégorie