Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco rayonne à l’Est

Ecrit par Martial HESPEL

« Il n’y a pas de minimum à atteindre lorsqu’on participe à un tournoi. Ils vont là-bas pour gagner. L’objectif est d’être à 100% sur chaque frappe, chaque point, chaque match et les résultats arriveront », estime Guillaume Couillard, entraîneur national à la Fédération Monégasque de Tennis.

 

Romain Arneodo et Benjamin Balleret n’ont pas fait le voyage pour rien en Roumanie. Pour le Future n°1 de ce pays, le Français et le Monégasque, qui s’entraînent toute l’année sur le Rocher, cartonnent. Balleret, après avoir battu le qualifié Teodor Nicolae Marin au premier tour, s’est débarrassé en deux sets 6-3 6-4 de la tête de série numéro 4 du tournoi le Polonais Marcin Gowron. Demain, place aux quarts de finale contre le Serbe Laslo Djere, tombeur du Français Inzerillo (n°6) aujourd’hui. « Benjamin doit gagner en confiance pour retrouver le classement qui a été le sein (200e mondial) et faire mieux encore. Il n’est pas trop tard », explique Guillaume Couillard. A 30 ans, Benjamin Balleret est actuellement 616e mondial. De son côté, Romain Arneodo (20 ans ; 708e) a battu au premier tour le Polonais Andriej Kapas et n’a fait qu’une bouchée aujourd’hui (6-3 6-3) de l’Autrichien Lukas Jastraunig qui la veille avait éliminé la tête de série n°1 du tournoi : le Français Florian Reynet. « Romain a le tennis pour grimper beaucoup plus haut. Jusqu’où ? Seul son travail nous éclairera ». Demain, quart de finale contre l’Italien Alessandro Petrone. « Je ne connais pas Djere et Petrone. Ils doivent se concentrer sur leur jeu respectif et rester très impliqués », conclu le coach.

 

Enfin, le duo de choque, tête de série numéro 2, est en finale du double. Après une victoire 6-1 6-3 contre la paire Roumaine Porumb et Szekely, ils ont battu le duo Abdulwahed (Syrie) et Miron (Roumanie) 6-2 6-3. Cerise sur le gateau, Arneodo et Balleret passe en finale par forfait de leurs adversaires le Roumain Ciorcila et le Serbe Djere. Ils joueront la finale contre la paire tête de série numéro 1 : les Polonais Gawron et Kapas. Des retrouvailles à nouveau victorieuses pour Arneodo et Balleret ?



Voir plus d'articles de la même catégorie