Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco ne doit pas baisser les bras

Ecrit par Martial Hespel

Engagé sur plusieurs tableaux avec un groupe très jeune, Mickaël Blondeau vit une saison difficile. Malgré tout, que ce soit en PNF et en championnat Régional M18, il compte sur l'enchaînement des matchs pour créer une dynamique.

C’est une saison bien difficile que vit la Pré-Nationale Féminine de Monaco, réserve de Nationale 2. Une victoire très nette pour débuter, le 3 octobre, contre Saint-Raphaël, puis neuf défaites consécutives. La dernière ? Le 29 janvier dernier, très nette… à Saint-Raphaël : 25-20 25-13 25-16. Première victoire des Varoises.

« Ce mois de janvier est malheureusement chargé de déconvenues, après une élimination sans gloire le 9 janvier au quatrième tour de la coupe de France M18 à Nîmes (Face à Mandelieu également ; ndlr) nous peinons en championnat PNF. Une partie du groupe est aussi engagée en championnat régional M18 (Seulement deux matchs disputés en novembre depuis le début de saison ; ndlr). Ceci nous permettait de maintenir un certain rythme de compétition, mais depuis la mi-décembre le Covid s’est installé. Cela a considérablement affecté le qualitatif à l’entraînement. »

Comme chaque club, Monaco doit composer avec cette éternelle gestion du vendredi pour savoir qui sera opérationnel ou non le week-end et d’autant plus sur un effectif très jeune. « La continuité est difficile à obtenir, il y a toujours des joueuses majeures absentes. » Le technicien en a lui-même conscience, le maintien s’annonce très compliqué. Neuvième, Monaco n’a pas fructifié son point pris contre Saint-Laurent, huitième, face à Saint-Raphaël, dixième et dernier. « Je pense que le maintien est compromis puisque sur les deux derniers matchs, contre nos deux adversaires directs, nous n’avons pris qu’un point sur six. »

Ainsi, sans se préoccuper d’un maintien qui semble hypothétique, Mickaël Blondeau s’attèle à ne pas lâcher son groupe et le préparer à l’avenir. Pour cela, il a besoin d’une chose, que le championnat M18 retrouve un rythme normal. Entre forfaits et reports, Monaco n’a plus joué dans cette compétition depuis le 28 novembre et l’entraîneur n’a donc plus cette fenêtre pour faire respirer un groupe qui peine en Pré-Nationale. « Pour les plus jeunes, il faut que l’on retrouve cette compétition pour rester mobilisés. En PNF, nous sommes en déficit physique et notamment de hauteur au filet. Le maintien de l’engagement personnel permettra de continuer à progresser. J’espère faire une bien meilleure deuxième partie de championnat et notamment en termes de points et aller chercher le titre de champion Régional qui est accessible. » 

Dans une même lignée, l’entraîneur espère pouvoir renouer avec un parcours international, notamment des tournois en Italie ou encore au Portugal, pour consolider les savoir-faire. En championnat Régional M18, Monaco retrouvera la compétition, si tout va bien, le 20 février à Cannes, puis le 26 à Jonquières. Le lendemain, le 27 février, retour du championnat PNF avec la difficile réception de Mandelieu, leader invaincu du championnat. Rien que ça. 



Voir plus d'articles de la même catégorie