Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco n’acceptera pas la montée en N3F

Ecrit par Martial HESPEL

Leader de Pré-Nationale Féminine au moment de l’arrêt du championnat, l’AS Monaco refusera la montée en Nationale 3 pour se concentrer sur ses équipes fanions et solidifier la réserve.

C’est l’information de ce début de semaine. Conjointement, Marie Briot, entraîneur de la Pré-Nationale Féminine de l’AS Monaco et Gilles Briant, Président du club, ont annoncé à www.magsport06.fr que la réserve féminine nettement leader du championnat au moment de l’arrêt de la saison, n’accepterai pas une montée en Nationale 3. 

« Nous évoquions le sujet depuis quelques semaines avant même le confinement », explique Marie Briot, sentant que son groupe avait tout ce qu’il fallait pour aller au bout. « Gilles m’a demandé ma position et après de longues discutions il a été décidé de ne pas monter en Nationale 3. La conjoncture actuelle fait que trouver des sponsors supplémentaires pour assumer les dépenses de l’équipe sera surement compliqué. » En effet, le club est déjà très occupé avec la double montée en Elite Nationale des garçons et des filles. « Il est préférable d’en trouver pour les renforcer eux. Si on monte en Nationale 3, que les filles les plus expérimentées ne suivent pas, le groupe ne serait pas assez solide pour se maintenir. Pourquoi fragiliser le club financièrement pour faire le yoyo ? »

Rappelons qu’il y a deux ans, Monaco décrochait le titre en Régionale. La montée en Nationale 3 arrive donc sans doute un peu trop tôt, qui plus est dans le contexte actuel. Ce n’est que partie remise, Marie Briot, sera toujours sur le banc la saison mais arrêtera de jouer. « Ce n’est pas rendre service à l’équipe que de rentrer pour, entre guillemets, sauver les meubles, puis ressortir. Malgré tout, on gardera l’objectif monter en Nationale 3 avec le groupe actuel que l’on va essayer de renforcer même si ce n’est pas simple compte tenue de notre position géographique à l’extrême sud-est. Pour des jeunes, ça fait beaucoup de trajets. »

Cette saison, le groupe monégasque a affiché une belle progression. Après une première saison en Pré-Nationale difficile où le maintien fût long à sa concrétiser, la seconde aura été placée, à minima, sous l’objectif du podium. Un effectif quasiment inchangé mais renforcé par Augé, Ovanesian ou encore Pezelj. « Si nous devions encore faire quelques ajustements afin de trouver notre système le plus performant, l’adaptabilité de beaucoup de joueuses nous a permis de faire tourner l’effectif afin que tout le monde ait un temps de jeu égal même si au retour de la trêve de Noël, il a fallu retravailler sur les automatismes. Le travail du groupe a payé puisque nous avons remporté les matchs contre Nice et Fréjus, équipes avec lesquelles nous étions en tête du championnat. L’effectif avait enfin trouvé son rythme de croisière et puis tout s’est arrêté… »

Malgré ces satisfactions, la déception de ne pas être au bout de la saison est bien réelle : il restait cinq journées à jouer ce qui n’est pas rien. « Cela nous aurait permis de conforter ou non notre place, car il nous restait en clôture de championnat la rencontre retour contre Fréjus : notre dauphin. Nous restons donc sur notre faim comme beaucoup d’équipes, mais c’est ainsi, il faut maintenant se tourner vers la prochaine saison et continuer à renforcer le groupe pour anticiper les départs et ou arrêts des années à venir ! » 

(Crédit photo : Alain / ASMVB)



Voir plus d'articles de la même catégorie