Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco monte en puissance

Ecrit par Martial HESPEL

C’est au final sans souci que Monaco rejoint les barrages pour tenter d’intégrer la phase de poules de la Ligue des Champions. Jardim a vu son équipe hausser son niveau de jeu.

Une semaine après avoir viré en tête en s’imposant 3-1 en Suisse, les Monégasques, à l’occasion du match retour du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions, n’avaient qu’à « terminer le travail » comme annoncait le latéral droit Fabinho. Face à son public, pour son premier match officiel à domicile, Monaco a régalé, même si le scénario est sensiblement le même que celui de l’aller.

Monaco sûr de ses forces, Berne dans le doute

On ne change pas une équipe qui gagne. Voici sans doute l’état d’esprit du coach Jardim qui démarre avec le même onze qu’au match aller. Les Suisses sont eux en difficulté en championnat avec trois matchs nuls lors des trois premières journées. Des joueurs majeurs sont blessés comme Guillaume Hoarau. Ajoutez donc à cela une défaite, lourde, à domicile, 1-3 au match aller. Il y a plus glorieux comme situation d’avant-match. Pour ne pas reproduire les erreurs de l’opposition contre Arsenal en huitième de finale la saison dernière (Succès de Monaco 3-1 à l’aller à Londres avant de se faire peur au retour à Louis II en s’inclinant 0-2), les Monégasques se montrent d’entrée conquérants et réalisent un pressing très haut, empêchant les Suisses de construire proprement. Techniquement, une classe d’écart s’installe entre les deux formations. D’un côté des Suisses approximatifs, de l’autre une formation azuréenne propre et juste. Et pourtant, au même titre qu’à l’aller, la marque est toujours de 0-0 à la pause. Le match peine à décoller.

D’emballantes recrues

Déjà très efficace la semaine passée, le meneur de jeu croate Pasalic, 20 ans, affiche une aisance technique qui se remarque offensivement avec des passes très justes mais aussi défensivement avec des récupérations hautes. Cavaleiro, 21 ans, fort d’un gros travail collectif à base de combinaisons et d’un jeu rapide, est récompensé grâce au premier but de la partie : une superbe frappe enroulée au second poteau. Kurzawa, 22 ans, déjà titulaire depuis deux saisons sur le Rocher, démontre à nouveau un comportement irréprochable en défense accompagné d’une vraie présence sur les phases offensives. Un bémol ? Aucun centre durant la première demi-heure. El Shaarawy, Carrillo et Traoré, entrés en seconde mi-temps, s’affichent également petit à petit au sein du groupe.

Le festival de l’ASMFC

Après une petite frayeur au retour des vestiaires où Subasic a dû s’employer, les recrues monégasques vont faire parler d’elles et se faire plaisir. Monaco inflige un terrible 4-0 lors de la seconde mi-temps avec des buts en contre-attaque (Cavaleiro 54e et Martial 70e), sur coup de pied arrêté (Kurzawa de la tête 64e) ou encore une frappe lointaine (El Shaarawy 77e). Si le poteau n’avait pas repoussé une tentative de Dirar, le note aurait pu s’alourdir. Les Young Boys de Berne n’ont plus vu le ballon lors de la dernière demi-heure et ont continué à commettre des erreurs techniques. La rigueur apportée par le coach monégasque, conjuguée à l’insouciance des jeunes joueurs désireux de se montrer, porte ses fruits. Les Monégasques sont donc qualifiés pour les barrages et sont d’ores et déjà prêts à disputer le derby de la Côte d’Azur à Nice ce samedi 8 août pour la reprise de la Ligue 1.

Quel adversaire pour Monaco ?

Il ne reste plus qu’une marche à gravir afin de se qualifier pour les poules de la Ligue des Champions et donc un adversaire à jouer. Cependant cet opposant sera très certainement bien plus fort que l’équipe suisse. Nous connaîtrons ce vendredi midi son nom parmi cette liste : Manchester United, Valence, le Bayer Leverkusen et le Sporting Portugal. Et puis une cinquième équipe est encore à être désignée : le Chakhtior Donetsk, le CSKA Moscou ou la Lazio Rome. Le rêve européen se poursuit mais pour atteindre la phase de poules, Monaco, quart de finaliste la saison passée, va devoir élever encore un peu plus son niveau de jeu. Un vrai test approche… Le match aller aura lieu le 18 ou 19 août prochain. Le retour, une semaine plus tard. Un programme impressionnant en plus du championnat…

[ Par Loïc Brière ]



Voir plus d'articles de la même catégorie