Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco, favori pour monter en PNF ?

Ecrit par Martial HESPEL

Leader après deux journées de Régionale Féminine, l’AS Monaco n’aspire qu’à une chose : monter en PNF. Neuf points après Toulon sera déjà un très bon début en octobre.

Parce que c’est le jeu. Parce qu’il en faut toujours un. Monaco, réserve lointaine de l’Elite Nationale, est le premier leader de Régionale Féminine après deux journées : 3-0 à Mandelieu et 3-0 à domicile face à Cagnes-sur-Mer. Deux premiers résultats qui permettent à Marie Briot et ses filles de pouvoir travailler en toute sérénité.

L’équipe de la saison dernière était quasiment vouée à disparaître du fait des choix d’études de certaines joueuses. Le groupe n’était déjà pas très dense, seulement six ou sept filles, il ne reste donc que qu’Alessandra Pensieri, 17 ans, réceptionneuse / attaquante et Myléna Uhtio, une toute jeune passeurse de 16 ans. Aujourd’hui, la réserve monégasque est composée d’un groupe très large de quatorze filles, allant de Angela de Caro, une centrale de 15 ans au bon potentiel qui est déjà intégrée au groupe pour accélérer sa progression, jusqu’à Virginie Proaskat, 41 ans, une passeuse complète qui arrive de Cagnes-sur-Mer, motivée par l’objectif de la montée et la proximité de son domicile.

« Il est important pour moi de constituer un équipe et en fonction des profils présents, bien définir l’objectif de l’équipe : maintien avec un groupe jeune, montée avec un groupe expérimenté », confie Briot à www.magsport06.fr. Un groupe donc très large, bien utile pour toujours avoir une équipe compétitive. Elles n’étaient que six à Mandelieu. A peine plus à Cagnes-sur-Mer, huit. Pourtant, deux bonnes victoires. « Vu les configurations, c’est très positif. Le groupe s’est mobilisé pour proposer des solutions, certaines ont dû jouer à des postes sur lesquels elles n’ont pas l’habitude d’évoluer, le tout avec la motivation de gagner et cela a payé. »

Dimanche, Monaco se déplace à Toulon, visiblement parti pour une saison galère. Un forfait lors de la première journée, ce qui a engendré trois points de pénalité, puis une lourde défaite à Ollioules en ne marquant de 26 points sur la totalité des trois sets. « Nous ne prenons aucune équipe à la légère mais nous allons dans un premier temps nous focaliser sur notre groupe pour qu’il soit le plus performant possible et par la suite étudier les résultats du championnat. Je ne suis pas originaire de la région. Je ne connais donc pas toutes les joueuses locales expérimentées ou à potentiel, ni les équipes qui ont pu se renforcer, ou pas, à l’intersaison. Je mise donc plus sur le fait que notre groupe devra être capable de s’adapter aux différentes configurations proposées par les équipes adverses afin de produire notre meilleur jeu et si possible de gagner. »

Et l’objectif est donc simple sur le papier. « Etant donné que l’équipe une du club a été promue en Elite Nationale, l’écart de division entre les deux groupes devient trop important, il est donc nécessaire pour le club que la Régionale monte au plus vite en PNF afin de permettre aux jeunes d’évoluer à un niveau correct et de permettre aux meilleures d’alimenter l’équipe fanion. Vu la constitution du groupe de cette saison – nombreuses joueuses expérimentées – l’objectif de l’équipe est clair : monter en PNF. »



Voir plus d'articles de la même catégorie