Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco face à son Graal

Ecrit par Martial HESPEL

Ce week-end, pour la quatrième année consécutive, Monaco doit jouer un barrage pour se maintenir dans le Groupe II de la Coupe Davis et cette fois c’est en Estonie.

Après la Norvège, le Maroc et l’Égypte, Monaco doit affronter l’Estonie en match de barrage pour conserver sa place dans le Groupe II de la Coupe Davis, c’est à dire la troisième division. A Tallinn, sans avoir vraiment le choix, Guillaume Couillard a convoqué le même effectif qui avait tenu tête malgré la défaite à la Slovénie il y a tout juste deux mois : Catarina, Arneodo, Balleret et Oger. Et c’est vers ce dernier que www.magsport06.fr s’est tourné pour vous offrir notre traditionnelle présentation de la rencontre. Les Monégasques sont arrivés dimanche dernier sur les bords de la Mer Baltique en profitant de bonnes conditions de vol. « On a découvert le complexe (A Tallinn, la Capitale : ndlr) le lundi matin pour une première séance d’entraînement. Le complexe sportif est de très bonne qualité : récemment construit. » Les conditions de jeu y sont excellentes, une température idéale et pour ce qui est de la surface un green set permanent « assez agréable et légèrement rapide. »

Oger explique que « les troupes vont bien » grâce notamment à une semaine d’entraînement fructueuse et instructive. « On a essaye de s’acclimater au mieux aux conditions de jeu quelque peu différentes de ce que l’on connaît habituellement. Côté physique, les voyants sont au vert pour tout le monde et cette semaine d’entraînement nous a, à tous, fait le plus grand bien. » Pas de surprise au niveau de la répartition des rôles. Les simples lors de la première journée pour les plus jeunes, Catarina et Arneodo et sans aucun doute la paire Arneodo / Balleret le samedi en double. Pour le dimanche, tout peut arriver.

Côté Estonien, la tête d’affiche de la nation, Zopp, Jurgen de son prénom, n’est pas là. L’ancien 71e mondial n’a plus joué depuis son abandon lors de son match de Coupe Davis en Afrique du Sud début février. « Il est blessé depuis ce moment là. Il s’est entraîné avec son équipe cette semaine mais ne doit pas être encore en mesure de tenir la distance d’un week-end intense de Coupe Davis. C’est sans conteste un avantage pour nous. » L’Estonie comptera donc prioritairement sur Ivanov (444e) et Raisma (685e ; meilleur classement de sa carrière). « Il faudra rester vigilant car ce sont des joueurs de qualité et qui ont l’avantage du terrain. On a un peu espionné nos adversaires même si Lucas et Romain les ont déjà croisés (Sans pour autant jamais les affronter : ndlr). Des bons joueurs de surface rapide avec un potentiel dont il faudra se méfier. »

Et qu’en est-il en Estonie de l’engouement que pourrait créer cet événement ? Rappelons que les locaux jouaient depuis trois ans en quatrième division et que ce maintien en troisième division reste un moment important. Oger livre son sentiment. « C’est assez feutré pour le moment. Si on s’en réfère à la conférence de presse ou du tirage au sort, ça n’a pas attiré la presse et les médias. On attendra demain (Vendredi ; ndlr) pour voir si le public répond pressent, alors que nous aurons nous nos fidèles supporters ! » 

Et ils ne seront pas de trop pour pousser les Monégasques à s’arracher et encore se maintenir. Mais, habitués à ces rendez-vous charnières, les hommes du Rocher auront sans doute, à défaut d’avoir le terrain en leur faveur, un avantage psychologique. « On a une équipe entre guillemets façonnée pour jouer le maintien et on le gère plutôt bien depuis quelques années même si on aimerait plutôt jouer les play-offs. L’expérience aura son importance et sur ce point là on a un atout supplémentaire. Guillaume (Couillard, le Capitaine ; ndlr) n’a pas eu besoin de dire grand chose pour nous motiver, on est tous conditionné pour ces rencontres de Coupe Davis. C’est notre Graal à tous donc on se donne à fond pour ça. Les vieux bousculent les jeunes, les jeunes obligent les vieux a se dépasser. On se côtoie, s’entraîne et se supporte toute l’année et comme le veut la traditionnelle formule : le groupe vit bien. » Début des hostilités ce vendredi à 16hh00 entre Arneodo et Ivanov. Suivra Catarina contre Raisma.



Voir plus d'articles de la même catégorie