Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco au niveau de la Lettonie

Ecrit par Martial HESPEL

Christophe Boggetti, Monaco tourne ce soir à 1-1…

C’était l’objectif minimum obligatoire et c’est fait. Nous allons jouer une vraie rencontre de Coupe Davis sur trois jours. C’est fantastique. Maintenant il faut se focaliser sur le double. Si la Lettonie le gagne, elle aura sa qualification à 80% en poche vu ce que Gulbis a montré aujourd’hui. Mais on ne sait jamais. Ce n’est qu’une question de probabilité.

 

C’était mission impossible pour Lisnard contre Gulbis ce matin ?

Jean-René Lisnard avait une double problématique à régler : son manque de compétition et jouer contre un adversaire en forme. Le premier set a été délicat car Jean-René produisait de bonnes phases de jeu mais tout était plombé à cause des fautes directs. Le score est de 6/2 : c’est sévère et le match est décousu. Lisnard perd le deuxième set 6/3 et dans le troisième le jeu est de meilleur valeur et les échanges sont plus accrochés. Mais Gulbis va jouer à son niveau et va répondre sans trop de problème même lorsque Jean-René joue bien. Le but était de mettre mon joueur dans le bain de la compétition : c’est fait. Mais contre quelqu’un qui joue très bien, c’était difficile. Mais je sais que Jean-René répondra présent si je fais encore appelle à lui.

 

Comme contre la Biélorussie, Balleret sort son meilleur tennis au service des couleurs monégasques…

Benjamin perd le premier set. Il retombe dans ses travers. Il y avait beaucoup de tensions et elle s’est transformée en stress. Balleret est un garçon qui est puissant et qui a besoin d’être mobile. J’ai retrouvé le mauvais Benjamin à ce moment là. Je lui ai conseillé de bouger plus et de faire moins de fautes. Et puis, Juska est un garçon qui n’aime pas les balles rapides et liftées hautes. Il a un bon service et si on ne varie pas le jeu face à lui, il parvient à s’en sortir. Ça a fonctionné. Benjamin a bien enchaîné les trois derniers sets et s’impose en patron. Mais c’était facile car Juska est un bon joueur et a de l’expérience : il n’a jamais lâché. J’avais toujours peur, jusqu’au dernier point, d’assister à un revirement de situation.

 

On connaît déjà la composition du double ?

Officiellement Guillaume Couillard et Thomas Oger sont inscrits mais rien n’est définitif. Je peux changer jusqu’à une heure avant le début du match. Nous allons nous entraîner ce soir et avoir une très longue conversation tous ensemble. En face, je pense que Gulbis et Juska seront alignés mais tout peut changer.



Voir plus d'articles de la même catégorie