Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco a un pied en Ligue des champions

Ecrit par Martial HESPEL

Mardi soir, à l’occasion du match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, Monaco a fait un grand pas vers les barrages en s’imposant 3-1 à Berne.

C’est, forcément, avec une certaine pression que l’AS Monaco a disputé mardi soir son premier match officiel de la saison : son match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Avec son statut de quart de finaliste de la précédente édition, les hommes de Leonardo Jardim étaient dans le viseur de nombreuses équipes lorsque le tirage au sort a été effectué. Les Young Boys de Berne ont donc reçu hier soir l’ASM avec déjà du rythme dans les jambes car le championnat suisse a repris depuis quinze jours.

Ce premier round entre les deux équipes s’est joué en terre suisse. Les deux formations ne se sont jamais jouées par le passé. Dans le onze de départ, Jardim n’a aligné que deux recrues : le milieu de terrain croate Pasalic et l’attaquant portugais Cavaleiro. Pour le reste de l’équipe, c’est du classique par rapport à la saison dernière, celle qui a donc l’expérience du niveau européen, celle qui est passée proche des demi-finales, seulement écartée d’un rien par la Juventus de Turin.

L’observation, puis l’action

La première période, mouvementée, se résume à une bataille pour la possession du ballon au milieu de terrain : aucune des deux équipes ne réussi à se procurer d’occasions franches. Face à une défense suisse compacte, Monaco ne va pas cadrer une seule fois. Inquiétant ? Les YBB prennent le dessus techniquement à l’approche de la fin de la première période, sans pour autant concrétiser.

Le début de la seconde mi-temps marque le retour du jeu rapide et des ambitions d’aller de l’avant pour les deux formations. Les Bernois sont les premiers à faire mouche. Après un long dégagement de sa défense, le Japonais Yuya Kubo enchaîne une reprise de volée qui vient s’écraser sur le poteau gauche de Subasic. Les occasions s’empilent mais le score reste vierge. Tout s’accélère à l’heure de jeu avec une double occasion pour les Young Boys qui voient leurs deux tentatives repoussées par un tacle de Subasic, puis par Kurzawa qui vient se jeter sur sa ligne pour empêcher le ballon de franchir la ligne fatidique. Ce même Kurzawa ouvre le score (64e) sur la première frappe cadrée de la rencontre : une superbe reprise de volée du pied gauche venant d’un centre de Fabinho. En dix minutes les hommes du Rocher vont faire exploser la défense des YBB. 

Les recures déjà décisives

Quatre minutes après le but de l’international français, Cavaleiro, plutôt discret jusque là, laisse sa place au jeune argentin Carrillo, lui aussi arrivé cet été sur le Rocher. Il n’aura besoin que d’une minute (72e) pour marquer son premier but officiel de la tête sous les couleurs princières suite à un coup franc de Moutinho. Dans la foulée, la défense monégasque se relâche et encaisse un but d’un Nuzzolo opportuniste (74e). Pasalic clôt finalement les débats (75e) en y allant de son but sur une belle frappe des vingt mètres qui crucifie le portier suisse. Tout s’est donc joué en dix minutes. Dingue.

Les hommes de Jardim dominent la fin de match. Le score ne bougera plus : trois buts à un. Les jeunes recrues ont montré leur potentiel et sont armées pour la saison à venir. Grâce à leur succès, les Monégasques ont un bon pied en Ligue des champions, même s’il faudra encore jouer un barrage. Le match retour se jouera à Monaco, le mardi 4 août. Une bonne occasion pour continuer à monter en puissance avant le début du championnat qui aura lieu le week-end suivant. L’occasion aussi pour le club, pour ce premier match à domicile, de prendre la température du public.

[ Par Loïc Brière ]



Voir plus d'articles de la même catégorie