Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco a de la réserve

Ecrit par Martial HESPEL

Vendredi soir à Martigues, la CFA de Monaco a remporté son cinquième match en sept journées. La saison prend un chemin contraire à la précédente. 

Monaco n’est pas qu’une Ligue 1 galactique. Hier, en match avancé de la septième journée du groupe C du CFA, la réserve de l’AS Monaco FC s’est imposée deux à zéro à Martigues durant un match où pas moins de quatre cartons rouges ont été distribués. « Nous avons été meilleurs à onze contre onze qu’en supériorité numérique », explique coach monégasque Frédéric Barilaro. Un joueur de Martigues va prendre deux cartons jaunes en peu de temps et être expulsé à quinze minutes de pause. Monaco a la maîtrise du ballon mais le score est toujours vierge. Au retour des vestiaires « l’attaquant de Martigues estime être poussé dans la surface, il tombe, mais l’arbitre ne siffle pas. Sur l’action suivante, après s’être relevé, de frustration, il déclenche un tacle par derrière sur un de mes joueurs : rouge direct. » Martigues se retrouve donc à neuf contre onze. En toute logique, la possession de balle devient très nettement en faveur de Monaco. Martigues se regroupe devant son but et Tafsir Chérif va ouvrir le score. « Martigues va commencer à jouer le jeu de la provocation. Un de mes garçons, après un accrochage, va se retourner de pousser un Martégaux, qui s’écroule : rouge », décrit Barilaro. Revenu à neuf contre dix, le FCM, avec ses grands gabarits, va se concentrer sur les coup-francs et les longs ballons devant et va se procurer quelques occasions très chaudes. A quinze minutes de coup de sifflet final, Jean-Luc Vannuchi, coach de Martigues, est expulsé par l’arbitre. Dylan Bahamboula va doubler la mise pour Monaco dans les arrêts de jeu.

« Nous avons le temps de voir »

Après sept journées, et si l’on excepte la grosse claque reçue (5-1) à Mont de Marsan lors de la deuxième journée, le bilan comptable de Monaco est « satisfaisant » avec 23 points pris sur 28 possibles. « C’est résultats positifs nous permette de travailler dans la sérénité. On prend les points très vite et c’est important car on ne sait pas comment va se passer la deuxième de saison.«  L’année dernière, Monaco avait attendu l’avant-dernière journée pour décrocher un maintien officiel : « Nous avions souffert jusqu’au bout. Pour le moment, avec les points qui s’enchaînent, une certaine pression diminue sur les épaules de l’équipe. » Dimanche soir, et quels que soit les autres résultats du groupe, Monaco est assuré d’être leader puisque Marseille Consolat, seule équipe à lui tenir tête en ce début de saison, est exempt ce week-end. De son côté, Monaco possède encore trois matchs à jouer (Rodez, Nice et Marignane) avant d’être à son tour exempt. Le groupe C du CFA compte cette saison quinze équipes. En cas de résultats posotifs sur ces trois prochains rounds, Monaco passera une mini-trêve entre le 9 et le 30 novembre, avec un maintien déjà quasiment en poche. « Je ne sais pas encore si mon équipe est capable de tenir sur ce rythme pendant une saison complète. Encore Cannes, Grenoble et Consolat la concurrence est rude. Nous avons le temps de voir », conclue le technicien rouge et blanc.



Voir plus d'articles de la même catégorie