Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Monaco à court et long terme

Ecrit par Martial Hespel

Quatrième de Nationale 2, Monaco se construit pour viser plus haut dans les années à venir. En attendant, loin des équipes de tête, le podium est dans les cordes des hommes de Dragan Pezelj.

Monaco avance à nouveau. Après deux défaites en quatre sets en décembre, les joueurs de Dragan Pezelj ont pris un point précieux à Hyères ce week-end en Nationale 2. Complètement dépassé lors des deux premiers sets, Monaco a relevé la tête pour pousser les Varois au tie-break pour craquer à nouveau. Une défaite en cinq sets mais un point qui permet aux Monégasques de rester dans la course au podium et de ne pas laisser les Varois prendre la poudre d’escampette. 

Quatrième, avec un bilan de cinq victoires pour cinq défaites, Monaco surnage dans un milieu de tableau ultra-homogène et indécis, derrière deux équipes qui vont se disputer le titre, Arles et Aix. Pour Monaco, c’est une année de transition, de reconstruction, pour oublier un après Covid difficile où, malgré de très bons résultats, la pauvreté quantitative du groupe n’a pas permis d’être plus serein, notamment de profiter plus aux entraînements pour travailler.

Un recrutement large et jeune l’été dernier donc avec un passeur, un central et un réceptionneur / attaquant avec l’unique ambition de préparer l’avenir pas à pas car dès le début de saison, il se disait que Monaco, quoi qu’il advienne, refuserait une montée en Élite Nationale pour grandir pleinement en Nationale 2 dans un championnat chamboulé suite à la refonte des championnats avec une division unique pour les CFC qui n’évoluent donc plus dans un championnat classique.

Ainsi cette saison, mais aussi pour l’année prochaine, le staff cherche et cherchera à recruter de jeunes joueurs pour compliquer un effectif d’expérience, de grande qualité, mais qui vieilli avec en ligne de mire, aussi, les Jeux des Pays États d’Europe qui, en 2027, organisés à Monaco. Mais pour intégrer l’équipe de l’État à cette compétition, il faut, selon le règlement, avoir un minimum de trois années de licence sur le sol Monégasque. Tout se joue donc maintenant. 

Ce 21 janvier, Monaco termine à domicile la phase aller de son championnat contre Montpellier, neuvième. Sans pression, mais pour malgré tout s’octroyer le droit de lutter pour le podium, Aspe, Ickowicz, Kerinec et les autres chercheront à prendre trois points importants. Travail, progression, obtenir le meilleur résultat et regarder loin, voici la ligne directrice d’un groupe qui n’a peut-être pas fini de nous surprendre mais voit tout de même le temps passer avec une dernière victoire qui remonte au 26 novembre dernier. A gommer rapidement.  



Voir plus d'articles de la même catégorie