Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

MLNVB s’offre un bol d’air

Ecrit par Martial HESPEL

Trois points acquis sur le terrain d’un adversaire direct au maintien, c’est capital. Voilà la performance réalisée par Mandelieu le week-end dernier à Monaco à l’occasion de la dixième journée de Nationale 3. 

Ainsi, avec une sixième place et quatre points d’avance sur le premier relégable, le MLNVB effectue un premier break. Huitième avec un point d’avance sur Aix, Monaco compte les points… « On a fait un match sérieux avec enfin un réel engagement et une vraie détermination, ce qui nous avait fait défaut sur les matchs précédents », explique à www.magsport06.fr Fred Bigler, l’entraîneur. « Le premier set a été de très bonne qualité et nous avons pris le dessus en service / réception et au bloc (19-25). Un relâchement fautif nous a coûté très cher au début du deuxième avec des réceptions approximatives et beaucoup de fautes directes. Du coup nous avons un peu laissé filer le set pour se concentrer sur le suivant. » Monaco égalise facilement (25-13).

« À souligner une très bonne rentrée de Morgan Story sur un poste d’attaquant en bout de filet qui a beaucoup apporté dans des moments clefs notamment au quatrième set avec deux contres décisifs. Bon match aussi de Bertrand et Amsellem au centre mais également de Saint-Martin, libéro, en réception. Enfin bons choix de Gambellin à la passe qui a su alterner fixes et balles à l’aile parfaitement. Je suis très content de leur perf. » 22-25 19-25.

Samedi soir, Mandelieu reçoit Antibes, la lanterne rouge. Si les Mandolociens l’emportent, le maintien commencera à se profiler et il sera définitivement presque hors d’atteinte pour Antibes. Dans le même temps, Mougins et Monaco vont s’affronter. « Ce sera vraiment un week-end important. On est super motivé. Cette victoire contre Antibes est impérative pour nous mais on sait que cette équipe ne lâchera rien et on s’attend donc à un match extrêmement compliqué et acharné. » Mandelieu est privé de Lapouge pour un minimum de quatre semaines : luxation à l’épaule droite. Même durée pour Campanella qui a vu sa cheville, qu’il l’avait écarté des terrains il y a trois mois, rechuter.



Voir plus d'articles de la même catégorie