Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Menton, la belle affaire

Ecrit par Martial HESPEL

Le MBC sort grandi de ses deux derniers matchs. Deux succès capitaux face à Bandol et Lorgues qui permettent à la bande du Capitaine Franck Bisson de rester collée au leader.

Il y a des débuts de saison et des matchs qui vous calquent rapidement sur un rythme élevé et des ambitions qui vous tirent vers le haut. La Nationale 3 de Menton est en plein dedans. Grâce à deux probants succès face à des voisins varois, l’équipe du Capitaine Bisson, qui livre son sentiment pour www.magsport06.fr, est deuxième après six journées, avec une défaite de retard sur le leader invaincu, Sapela, qui est justement la seule équipe à avoir battu Menton, 71-78.

Une défaite qui laisse des regrets car la dernière prestation contre Lorgues, montre que Menton aurait pu être à la place de Sapela. « C’est une belle victoire. Contrairement au denier match de Bandol, qui était un match de pistoleros, assez débridé et loin de nos standards plutôt défensifs, samedi nous avons réussi à maintenir la meilleure attaque du championnat à 70 points à domicile et encore on leur a donné trop de paniers faciles à mon goût et sûrement à celui du coach. » Une victoire contre Bandol 102 à 97 a donc été succés par un succès 70 à 80 à Lorgues. « On a réussi à être sérieux tout au long de la rencontre, de ne pas s’égarer dans un contexte qui n’est jamais facile à Lorgues. On a fait un très bon dernier quart temps, ce n’est jamais facile de gagner un match quand cela se joue à un ou deux points, comme presque tout au long de la rencontre, à l’extérieur, mais malgré un début d’euphorie de la part des Lorguais où ils prennent six points d’avance au début du quart temps, on a gardé la tête froide, ce que l’on arrive a faire cette année et a remonter le score et même prendre douze points d’avance à 90 secondes de la fin. » Et pourtant, le meneur titulaire de l’équipe, Jean Louchet, n’était pas là. « Tout le monde a joué et a apporté sa pierre à l’édifice, mais une mention spéciale pour David Mosca, qui a étouffé leur meilleur marqueur et qui comme à son habitude était au four et au moulin. »

Un succès qui permet donc à Menton d’aborder plus sereinement des matchs plus abordables, mais tout aussi piégeux comme Cagnes-sur-Mer, Martigues ou encore Agde. « Le match à Cagnes-sur-Mer nous allons le préparer avec le plus grand des sérieux, comme toutes nos rencontres. Je pense que dans notre poule il n’y a pas de petites équipes et que si nous voulons atteindre notre objectif on se doit de ne rien lâcher. En plus c’est un match un peu spécial pour deux de nos joueurs, Ortega et Meflah, deux anciens de la maison. » Motif d’espoir aussi pour Menton, la supériorité, mesurée, de Sepela. Une victoire +4 contre le HTV, +7 face à Menton et tout récemment +5 contre Agde. Rien de stratosphérique. « C’est vrai que la défaite contre Sapela est difficile à digérer pour plein de raisons, car ce n’est pas comme s’ils étaient si au-dessus, on est tombé sur un Aaron Harris stratosphérique malgré de gros défenseurs qui se sont relayés sur lui. »

Mais cette année semble différente pour Menton. Voilà plusieurs été et débuts de saisons que le MBC voyait être pollués par de nombreuses blessures voir des vagues de départs comme il y a un an. Cette fois, tout se goupille bien. « On a fait une bonne préparation physique, on pas eu de gros bobos, jusqu’au week-end dernier, on a la chance d’avoir dix joueurs qui peuvent jouer et on a la chance de pouvoir s’adapter à ce que nous présente l’équipe adverse. Alors oui on va tout faire pour chatouiller Sapela jusqu’au bout, mais il ne faut pas enterrer Bandol, Frontignan ou même Lorgues qui a une belle équipe. » Mais, encore une fois, si Menton était passé à côté d’une double victoire face aux Varois, la tâche aurait été déjà bien compromise. Et comme se fût le cas à Saint-Laurent, Menton doit aussi être impériale lors des derbies. Le Président l’a annoncé dans nos colonnes, il pense à la Nationale 2.

(Crédit photo : MBC)



Voir plus d'articles de la même catégorie