Par Sudeast Info
Handball : Cannes fait forfait en N2F
C'est la mort dans l'âme que Cannes-Mandelieu a été poussé vers le forfait général en N2F à mi-saison. La réserve n'était plus viable pour continuer.
Basket : NBAO à un cheveux de faire tomber Vence
Il faudra attendre pour vivre la première défaite de Vence à domicile. Le NBAO, dans un match au sommet de R2M, a frôlé cet exploit. Prometteur.
Basket : Vence s’est fait peur
Au terme de l'un des matchs au sommet du championnat, Vence est venu à bout du NBAO en prolongation. Leader de Régionale 2, le VBC doit assoir sa place en play-offs contre Cagnes.
Basket : Menton a son destin en main
En gagnant son troisième match de la saison, le premier à domicile, la réserve de Menton a fait un pas vers le maintien en R2M. A confirmer notamment contre le SLB.
Volley : Cannes aime les marathons
Au milieu de tableau de N3M, Cannes réalise une saison correcte mais doit faire preuve de plus de régularité pour viser plus haut d'ici le mois de mai. L'objectif de savoir conclure les matchs.
Volley : VBSL bien plus solide en N3M
Dans la zone rouge de N3M la saison passée mais finalement maintenu, Saint-Laurent du Var a bien négocié la trêve estivale pour travailler et construire un groupe plus compétitif.
Handball : BTP de retour au premier plan
Grâce à un très beau début d'année 2023, la N2F du BTP reste au contact de Plan de Cuques et pourrait bientôt ne plus rien s'interdire en visant la N1F.
Basket : Menton doit gagner à domicile
Incapable jusqu'à maintenant de gagner à domicile, la réserve de Menton surnage en Régionale 2 grâce à deux succès à l'extérieur, mais cela ne peut plus durer pour s'en sortir.
Handball : Grasse, un dernier espoir
Alors que son entraîneur annonce vouloir continuer le travail la saison prochaine, Grasse va tenter de sauver sa saison en passant en play-offs de N3F.
Basket : NBAO veut tout relancer
Au pied du podium en R2M, le NBAO n'a plus de joker en main dans l'optique des play-offs au moment où l'un des grands favoris à la montée, Vence, se présente face à lui.

Matarese change de tunique

Ecrit par Martial HESPEL

Après 16 ans passés au Cavigal Nice, Matthieu Matarese rejoint le VSJB Handball, promu en Pré-Nationale. Un nouveau défi à 27 ans pour celui qui va retrouver son meilleur ami.

Une nouvelle vie sportive pour Matthieu Matarese. Après seize ans passés au Cavigal Nice, il rejoint le projet du VSJB Handball, promu en Pré-Nationale. Le club niçois, il le dit, c’est sa famille. Le pincement au cœur est bien là. Mais la vie est ainsi.

Une nouvelle orientation professionnelle ne lui aurait pas permis de suivre le train de la réserve, qui monte en Nationale 3. « Je conclu tout de même ces 16 ans de licence à Pasteur sur un titre en PNM. Mais je n’aurai pas pu allier les déplacements et le rythme de la Nationale 3 avec mon nouveau travail. Je suis fier du travail accompli. On a beaucoup travaillé avec le coach durant plusieurs années. Et puis, au delà de mon travail, cette équipe est constituée de très bons jeunes qui poussent et prétendent à jouer à un niveau supérieur et donc mon temps de jeu aurait été logiquement amoindri. » A 27 ans, il sait que la jeune garde aurait été au pouvoir, honnête auprès de www.magsport06.fr.

Alors Rémy Frixa, son double handballistique, qui lui aussi a grandi au Cavigal et qui est depuis 2017 le coach du VSJBHB, l’a contacté. « J’ai appelé Matthieu parce que c’est, tout d’abord, quelqu’un qui a les mêmes valeurs que notre groupe. Ensuite on se connait très bien, on a grandi, joué et coaché ensemble. Notre projet sur les seniors est de construire un groupe de copains et être compétitif, donc, il rentre amplement dans le projet. De plus ses qualités sportives vont apporter encore un plus. On est très content de sa venue », indique le coach à www.magsport06.fr.

Et comme évoqué en début de papier, Matarese vient de décrocher le titre de la division où monte le VSJB. Alors, son expérience et la connaissance toute fraîche du championnat, sera un plus indéniable. « Le projet m’intéresse beaucoup. C’est une équipe ambitieuse qui vit bien. Et la grande majorité des joueurs du groupe sont des gars avec qui j’ai joué toute mon enfance. J’avoue qui le fait que Remy en soit le coach a aussi beaucoup pesé dans la balance, se faire coacher par son meilleur pote, c’est à mon avis une expérience dont je vais me souvenir toute ma vie ! » N’oublions pas qu’il y a quelques années, Matarese jouait aussi avec l’ETM de Nice avec plusieurs garçons qui sont aujourd’hui licenciés du club du Président Werner Dauger.

Son objectif est d’aller, avec sa nouvelle team, le plus loin possible. « A nous de bien travailler. Je vais comme toujours me donner à fond pour m’intégrer le plus rapidement à l’équipe et donner le meilleur de moi-même pour être performant. » Celui qui peut évoluer autant en demi-centre qu’en arrière gauche sera, à n’en pas douter, comme un poisson dans l’eau au sein de ce groupe et dans ce championnat qu’il connaît par cœur.



Voir plus d'articles de la même catégorie